Contenu principal

Message d'alerte

Façade du siège du groupe Thalès situé a à Neuilly-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine.Thales a signé son septième accord Groupe en faveur des personnes en situation de handicap. Cet accord s'inscrit dans une politique proactive et ambitieuse menée par le Groupe depuis 20 ans et qui permet aujourd'hui de compter parmi nos effectifs 5,1 % de salariés en situation de handicap. À ce jour, Thales emploie en France plus de 1600 personnes en situation de handicap et accueille chaque année une centaine de stagiaires et d'alternant. Un accord qui se veut avant tous selon l'entreprise, un moteur d'une lutte contre la discrimination et celle de d'une meilleur sensibilisation...

Loic Mahé, Directeur des ressources humaines du Groupe Thales, énonce être « fortement engagé dans une démarche volontariste pour lutter contre toute forme de discrimination tant dans l'accès au monde professionnel que dans l'emploi lui-même. Nous mettons un point d'honneur à développer une politique très forte dans ce domaine et cela se concrétise non seulement par des actions en faveur de l'emploi des personnes en situation de handicap, mais également par la sensibilisation de notre personnel à l'accueil et la formation de ces personnels. »

Un accord autour de quatre axes majeurs

Le premier concerne le maintien et le développement de l'emploi des personnels en situation de handicap. Ce nouvel accord prévoit non seulement une augmentation du nombre de recrutements, mais également une compensation des départs en retraite. Gérard LEFRANC, responsable de la Mission Handicap chez Thales révèle que « le Groupe compte recruter 120 salariés en situation de handicap, 30 contrats d'alternance et 240 stagiaires sur 3 ans, ce qui représente une augmentation de 25 % comparé aux engagements pris dans le précédent accord. » Thales s'engage également dans un plan de maintien de l'emploi qui comprend la garantie de l'emploi des personnes handicapées, une évolution professionnelle identique pour tous les salariés, la mise en place du télétravail si besoin, l'adaptation du poste et des horaires de travail ainsi qu'une aide au transport et à l'acquisition et à l'aménagement du véhicule personnel.

Ensuite Thales a souhaité renforcer les accords de coopération, parrainages et tutorats passés avec les centres de réinsertion professionnels (CRP) et les Universités présentes dans les bassins d'emploi où sont localisés nos sites, mais également le développement de nouveaux. Thales a déjà signé des partenariats avec les universités de Brest, Grenoble, Toulouse, Bordeaux, Nice Sophia-Antipolis et Pierre et Marie Curie à Paris et prévoit la signature de nouveaux accords cette année aussi bien avec des universités qu'avec des CRP. « Nous avons également des projets concrets menés en partenariats avec des universités et des structures spécialisées pour contribuer à l'insertion professionnelle et sociale des personnes souffrant de troubles psychiques ou cognitifs» ajoute Gérard LEFRANC.

L'arrivée de salariés en situation de handicap nécessite parfois des aménagements de poste c'est pourquoi le troisième de cet accord concerne lui la mise à disposition de technologies spécifiquement développées par le groupe afin d'aider salariée dans leur travail quotidien. « Nous proposons actuellement à nos salariés de bénéficier de nouvelles technologies développées en interne, telles que le système Guideo de guidage indoor pour les personnes aveugles ou déficientes visuelles, ou encore Eyeschool pour les besoins des centres de formation des déficients visuels, » énonce Gérard Lefranc. Thales travaille également avec l'Institut de Garches au développement d'un module intelligent pour la navigation indoor des fauteuils roulants.

Enfin concernant la structure de pilotage interne très efficace qui comprend une commission de suivi au niveau de chaque société ou établissement de 250 salariés, une commission de suivi au niveau de chaque bassin d'emploi, deux commissions au sein du Groupe, un correspondant handicap dans chaque société ou établissement du Groupe ainsi qu'un correspondant handicap par bassin d'emploi. Dans le cadre de ce nouvel accord, Thales s'engage également a se mettre en conformité avec les exigences de la norme « organisme Handi accueillant » d'ici 3 ans. Cette norme a été développée dans le cadre d'une commission de normalisation sous l'impulsion de Thales et est entrée dans le catalogue AFNOR en août 2010. Un accord qui s'inscrit dans le cadre de la loi du 11 février 2005 « pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ».

À propos de Thales

Thales est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de la Défense et de la Sécurité, de l'Aérospatial et du Transport. Fort de 67 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2011 un chiffre d'affaires de 13 milliards d'euros. Avec 22 500 ingénieurs et chercheurs, Thales offre une capacité unique pour créer et déployer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d'agir au plus près de ses clients partout dans le monde. www.thalesgroup.com

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir