Contenu principal

Message d'alerte

De gauche a droite Nadia BENZEMMA (qui représente la CGT), Patrick PETITJEAN (Directeur général APRIL), Nathalie LEPICIER (qui représente la CFDT) lors de la cérémonie de signature de l'accord cadre handicap APRIL © APRILAvec un taux de 2,32 % en 2011, c'est-à-dire en dessous de la moyenne nationale, le groupe a annoncé mettre les moyens pour atteindre un taux d'emploi de 4% fins 2014. Le groupe vient de signer, avec les partenaires sociaux un accord-cadre pour les trois ans à venir pour l'emploi des salariés handicapés. Agréé par la DIRECCTE*, cet accord s'inscrit selon la direction des ressources humaines dans la continuité du partenariat conclu avec l'AGEFIPH, à l'origine d'une dynamique de sensibilisation et de recrutement depuis 2008.

Au-delà de cet accord, cadre, l'entreprise affirme ne pas avoir attendu pour s'engager activement dans des actions concrètes, comme la participation la 3e fois à un salon virtuel de recrutement dédié aux collaborateurs handicapés, Handi2day. Des actions qui auraient permis de sélectionner 172 candidats dont 42 ont nourri le vivier d'APRIL et aboutit à six recrutements actuellement en cours.

L'accord-cadre signé en avril ouvrant de nouvelles perspectives en matière d'insertion des salariés handicapés à travers différents engagements au sein du groupe et de ses filiales telles que le recrutement de 36 personnes minimums sur trois ans, dont au moins 15 en CDI ou encore le maintien dans l'emploi ou l'accompagnement et la formation des équipes. En résumé dans la grande majorité des mesures non pas innovante, mais rendue obligatoire par la législation.

Une politique du handicap incarnée en interne par la mission handicap, une démarche s'inscrivant dans le cadre de la politique RSE du groupe APRIL, visant à contribuer à une société plus responsable et accessible. Un chemin pour lequel le groupe poursuit son chemin, mais pour lequel les 6% du taux légal ne seront pas véritablement atteints avant la fin 2018 si un accord similaire à celui-ci est maintenu. Tel est le choix de Bruno ROUSSET fondateur de l'entreprise en 1988 et qui compte plus de 3 800 salariés dont plus de la moitié est en France pour ce groupe implanté dans 35 pays et a réalisé, en 2011 un chiffre d'affaires de 7574 M€.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir