Contenu principal

Message d'alerte

Olivier VALLET, Directeur général de Steria FranceL'entreprise malgré certaines difficultés passagères et des actions judiciaires dont les décisions sont attendues dans les jours prochains par la Cour d'appel de Versailles pour discrimination vient d'annoncer un plan triennal pour favoriser l'emploi, la formation et la reconversion des personnes handicapées. L'entreprise avec moins de 2% de salariés handicapés s'engageant à recruter 75 personnes en situation de handicap en trois ans sur l'intégralité des postes existants ou ouverts au sein du groupe et à améliorer les conditions de travail de ces travailleurs.

Un accord signé s'inscrit dans une démarche à long terme avec pour objectif de doubler le taux d'emploi de personnes handicapées au sein des effectifs de l'entreprise d'ici 2015.

Le dispositif, porté par un accord cosigné de la direction et de la quasi-totalité des partenaires sociaux, prévoit une série de mesures concrètes pour répondre aux problématiques spécifiques du handicap dans le secteur informatique. Ainsi, l'entreprise s'engage dans le cadre du maintien à l'emploi à prendre en charge les coûts de transport adapté ainsi que le matériel médical & paramédical lié au handicap pour l'intégralité de la partie non remboursée par l'assurance-maladie et la mutuelle d'entreprise.

Le bilan de la première convention signée en 2008, ayant permis la création d'une mission handicap en 2008 et de doubler le chiffre de salariés présent dans l'entreprise. Un recrutement qui devrait permettre modestement à l'entreprise d'atteindre 3 % puisque avec près 6000 salariés en France celle-ci doit embaucher près de 360 personnes au final.

L'autre initiative voulue par le groupe qui compte près de 20 000 salariés dans le monde et présent dans 00 pays et celle de l'information et la mis en place d'une équipe dédiée à 100%, avec des relais dans ses agences régionales pour mobiliser l'ensemble de ses 6000 collaborateurs via de nombreuses initiatives : hotline pour les collaborateurs handicapés, leurs managers, leur famille ; envoi d'une plaquette d'information au domicile de chaque collaborateur ; mise en place d'ateliers, d'animations, etc.

Steria qui compte enfin à développer sa politique d'achat auprès des entreprises du secteur protégé, et à augmenter ses volumes d'achat de produits et services auprès des établissements et service d'aide par le travail (ESAT) et des entreprises adaptées.

La SSII s'engage par ailleurs à développer sa politique d'achat de produits et services auprès des entreprises du secteur protégé. Le groupe de travail handicap numérique, créé au sein du Syntec Numérique et dédié au sujet du handicap, a été associé à cette démarche afin de s'assurer de sa cohérence au sein du secteur des services informatiques et de partager les bonnes pratiques.

Steria va par ailleurs poursuivre ses formations de reconversion pour les personnes handicapées, qui allient périodes de formation et de professionnalisation. Lancée, en 2010, avec le concours de l'AGEFIPH, cette initiative permet aux bénéficiaires de décrocher un diplôme ainsi qu'un premier emploi au sein du secteur.

L'objectif de la SSII est de former à ses métiers 40 personnes en trois ans et de leur proposer un contrat de travail à l'issue de leur cursus. « Cette initiative ouvrira la voie, je l'espère, à d'autres engagements du même type au sein de l'écosystème des SSII », affirme dans un communiqué le directeur général de Steria, Olivier Vallet.

Lancement d'un programme de formation

Lancées en 2010, à l'initiative de Steria et de l'AGEFIPH, les formations de reconversion permettent de répondre à la problématique majeure de l'employabilité des personnes handicapées dans le secteur informatique. Durant la période de l'accord, Steria poursuivra cette initiative innovante alliant période de formation et de professionnalisation et qui permet aux bénéficiaires de décrocher un diplôme ainsi qu'un premier emploi au sein du secteur.

« Du fait de mon statut de travailleur handicapé et grâce à la confiance de Steria, j'ai pu bénéficier d'une reconversion professionnelle en développement informatique. Cette formation a été pour moi très enrichissante sur le plan intellectuel et humain » Témoigne Nadia, diplômée d'un DEUST en biotechnologie et reconvertie à l'informatique en lors de la première session de formation en 2010.

L'objectif de Steria est de former à ses métiers 40 personnes en trois ans, en leur proposer un contrat de travail à l'issue de leur cursus. « Cette initiative ouvrira la voie, je l'espère, à d'autres engagements du même type au sein de l'écosystème des SSII », conclut Olivier Vallet, Directeur général, Steria France. « Travaillant sur l'attractivité des SSII au sein du Syntec Numérique, je suis particulièrement sensible à l'attractivité de notre métier envers les populations handicapées. Steria, très en pointe dans le domaine de l'innovation sociale, se doit d'être exemplaire dans son approche et son ambition autour de cet enjeu stratégique pour l'ensemble du secteur ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir