Contenu principal

Message d'alerte

Stephane BUENO devant l'entreprise Ratier Figeac le 19 janvier qui la licencie se bat depuis contre la maladie et desormais pour garder son travailIl n’était que quelqu’un au départ il y a un près d’un mois lorsque le 5 janvier l’entreprise Ratier-Figeac a décidé de licencier Stéphane BUENO. Une mobilisation qui rassemblera quatre-vingts salariés le 19 janvier dernier devant la sous-préfecture du Lot pour demander la réintégration de leur camarade. Quelques jours il avait lancé une pétition en ligne qui 15 jours avait atteint 1680 signatures. Pour peser sur la décision de la ministre du Travail et obtenir l'annulation de son licenciement et sa réintégration à Ratier, la CGT ainsi qu’une partie des salariés seront à nouveau devant l’entrée de l’usine Ratier-Figeac, le 8 février à 14 h 30.

Logo FNO sur faccebook des soins en cours de disparitionAprès un avertissement lancé a la mi-janvier et qui faute d’avoir été entendu après un entretien le 28 janvier par la directrice adjointe de cabinet de la ministre de la Fonction publique et la conseillère de la ministre de la Santé sera donc passée aux actes ! L’Intersyndicale des orthophonistes a donc appelé à la grève tous les professionnels demain 4 février. Une grève qui vient protester selon la FNO contre la mise en place d’un calendrier échelonné, après un arbitrage positif. Un calendrier fixée notamment sur trois axes jugés essentiels : des mesures incitatives, un statut de fonctionnaire à temps partiel et exercice mixte et une grille des métiers de rééducation.

Une classe accueillant des eleves handicapesAprès une manifestation le 16 décembre dernier concernant les AVS, avec un collectif départementale, AVS31 en colère (v.article), quatre syndicats d'enseignants : SNUipp FSU, Snudi FO, SE Unsa et CGT Educ'action ont manifesté devant le rectorat de Toulouse avant d'être y reçue par le directeur des services départementaux de l'Éducation nationale Jacques CAILLAUT. Un mécontentement qui peut se comprendre alors que la rectrice avait pourtant assuré la question du handicap comme sa priorité.

Marisol TOURAINE le 6 ocotbre 2015 lors de son discours pour les 70 ans de la  securite socialeAprès une forte mobilisation de l'ensemble de professionnels et des étudiants et l'interpellation du président de la République face à l'absence de réponse de la ministre en novembre dernier. François HOLLANDE qui avait reconnu le « travail remarquable accompli chaque jour par les professionnels ». Le ministère qui semble avoir entendu l'intersyndicale des orthophonistes en les recevant aujourd'hui. La FNO principale syndicat se disent heureux de voir s'entrouvrir après deux années d'un immobilisme insupportable face à l'urgence de la situation notamment sur le reclassement.

Signature par le groupe DCN d'une convention de partenariat avec le GesatDCNS a signé une convention de partenariat avec le Gesat, l'un des principaux groupement français des entreprises et établissements des secteurs adapté et protégé (travail des personnes en situation de handicap). Avec cette convention, DCNS renforce ses achats auprès des secteurs adapté et protégé, l'un des volets de l'accord handicap du Groupe.

Facade principal du Conseil ConstitutionnelAlors que la loi relative au Dialogue social et à l'Emploi vient d'être adoptée en deuxième lecture par l'Assemblée nationale. Ce dernier vote étant considéré comme définitif. Six syndicats (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, SNPST, Solidaires) ont invité les parlementaires à saisir le Conseil Constitutionnel contre l'article 19 de la loi et notamment des dispositions que ces derniers estime sans rapport direct avec le reste de la loi.Des dispositions introduites par des amendements de dernière heure, « motivées par un rapport contesté publié quelques jours auparavant, elles n'ont pas pu faire l'objet d'un débat parlementaire en rapport avec leur importance », précise le communiqué.

La scolarisation des eleves handicapesFace a des incohérences du système et de l »énorme machine que représente l'éducation nationale, pour preuve le cas d'un professeur aveugle réquisitionné pour surveillé les épreuves du Brevet des collèges le 30 juin dernier (v.article). Des syndicats qui ont lancé un appel il y a une semaine a la ministre de l'Éducation nationale, afin notamment de mieux prendre en considération la préparation des apprentis professeurs des écoles dont 82 % se sentent pas assez préparés pour être responsables d'une classe, selon une enquête du syndicat du primaire le SNUipp-FSU.