Contenu principal

Message d'alerte

Signature par le groupe DCN d'une convention de partenariat avec le GesatDCNS a signé une convention de partenariat avec le Gesat, l'un des principaux groupement français des entreprises et établissements des secteurs adapté et protégé (travail des personnes en situation de handicap). Avec cette convention, DCNS renforce ses achats auprès des secteurs adapté et protégé, l'un des volets de l'accord handicap du Groupe.

Facade principal du Conseil ConstitutionnelAlors que la loi relative au Dialogue social et à l'Emploi vient d'être adoptée en deuxième lecture par l'Assemblée nationale. Ce dernier vote étant considéré comme définitif. Six syndicats (CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, SNPST, Solidaires) ont invité les parlementaires à saisir le Conseil Constitutionnel contre l'article 19 de la loi et notamment des dispositions que ces derniers estime sans rapport direct avec le reste de la loi.Des dispositions introduites par des amendements de dernière heure, « motivées par un rapport contesté publié quelques jours auparavant, elles n'ont pas pu faire l'objet d'un débat parlementaire en rapport avec leur importance », précise le communiqué.

La scolarisation des eleves handicapesFace a des incohérences du système et de l »énorme machine que représente l'éducation nationale, pour preuve le cas d'un professeur aveugle réquisitionné pour surveillé les épreuves du Brevet des collèges le 30 juin dernier (v.article). Des syndicats qui ont lancé un appel il y a une semaine a la ministre de l'Éducation nationale, afin notamment de mieux prendre en considération la préparation des apprentis professeurs des écoles dont 82 % se sentent pas assez préparés pour être responsables d'une classe, selon une enquête du syndicat du primaire le SNUipp-FSU.

Philippe Launay ouvrant l assemblee generale du syneasLa FEGAPEI et le SYNEAS, tous deux signataires de la convention collective nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées du 15 mars 1966, ont décidé, lors de leurs assemblées générales respectives du 25 juin, de fusionner pour créer une nouvelle organisation professionnelle d'employeurs pour devenir la principale représentante des employeurs associatifs dans le secteur social, médico-social et sanitaire. Une nouvelle organisation professionnelle, dont les adhérents se sont prononcés à une très large majorité en faveur de cette démarche, à 98,1 % pour le SYNEAS, et à 89,4 % pour la FEGAPEI.

La FNO en greve le 13 mars 2015 a Paris appel aujourd'hui les professionnelles a descendre dans la rueAu lendemain d'une journée nationale fortement chargée en discussion et en échanges, le syndicat la FNO, représentant les orthophonistes, ont annoncé leur refus a la ministre de la Santé, Marisol TOURAINE de voir leurs professions reclassées à bac+3, dans la fonction publique hospitalière alors que leur niveau de formation et de compétences à niveau bac+5. Des professionnels refusent également la tentative de passage en force par la DGOS, en Conseil supérieur de la fonction publique hospitalière et ceux malgré un rejet.

Le Comite Directeur de l UFSBD et sa presidentePrésidente sortante, le Dr Sophie DARTEVELLE a été réélue le 30 avril dernier pour un nouveau mandat de trois ans. À cette occasion, et à la veille des cinquante ans de l’Union française pour la santé bucco-dentaire, cette dernière présentera les nouvelles orientations de l’Union en matière de santé et notamment a destination des plus fragiles comme les personnes handicapées ou agées.

Manifestation medecins 2014La Fédération nationale des Orthophonistes a choisi de s'associer au Mouvement pour la Santé de tous (MPST) et qui réunit 45 organisations d'étudiants et syndicats de professionnels de santé. Elle a annoncé sa décision de manifester le 15 mars prochain contre le projet de loi santé qui sera présenté le 17 mars à l'Assemblée nationale en première lecture. Une manifestation à laquelle la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) a également annoncé sa présence. Seul le Syndicat national des Infirmières et Infirmiers libéraux a annoncé qu'il n'adhérerait pas au mouvement, mais dénonce toutefois certains aspects de la loi.