Contenu principal

Message d'alerte

Sur la photo 1er 3e prix du Free Handi’se Trophy 2013 avec l'équipe des Sûrs-Voltés et l’équipe des CGI’Jo >© Nicolas GötzC'est sous une pluie battante, au pied de la Tour Eiffel avec quelques maigres spectateurs et les applaudissements de leurs supporters, que les 13 équipes de la deuxième édition du raid Handi'Valid Inter-Entreprises, ont franchit la derniere étapes. Une épopée solidaire qui bravent du froid, de la boue et de la pluie encouragée par leurs deux parrains présents sur la ligne d'arrivée, 2013, l'humoriste Jeremy FERRARI et le nageur amputé Philippe CROIZON.

Partis de Lyon le 25 mai dernier, les 52 concurrents, valides et handicapés, ont parcouru 800 km en canoë et en cyclo-tandem, des moyens de locomotion novateurs, adaptés à chaque handicap. Ils en ont, certes bavé mais l'entraide permanente qui a animé le groupe est une belle victoire sur les préjugés. Ce raid inter-entreprises inédit a en effet la particularité de mêler collaborateurs handicapés et valides. Des binômes prêts à tout pour prouver qu'en entreprise comme dans la vie, la cohésion est un facteur de réussite pour tous.

Des binômes prêts à tout

Sur la route, au fil des 8 étapes, ils ont connu les doutes, la fatigue, les douleurs. Mais l'esprit de groupe a fait son œuvre : pas question de laisser un seul équipier sur le bas-
Philippe Croizon sur le cylo-tandem avec Frédéric de La Nouvelle journaliste à BFM TV © Nicolas Götzcôté. Peu importe la nature du handicap, qu'il soit mental ou physique. A chaque coup de pagaie, à chaque tour de pédale, les stéréotypes sur la différence, ou celle qu'on appelle trop souvent déficience, ont volé en éclat, prouvant que le plus vulnérable n'était pas toujours celui que l'on croit.

Un classement fraternel

Même si la compétition n'était pas le principal moteur, un classement a néanmoins permis de distinguer trois équipes. Remise des trophées en présence de Véronique DUBARRY, adjointe au maire de Paris en charge des personnes handicapées. ERDF Limousin (équipe des Sûrs-Voltés) décroche le prix des Champions (meilleur temps sur l'ensemble des spéciales).

Une équipe en or massif puisqu'elle s'invite également à la première place du classement général qui récompense à la fois l'implication sportive et humaine. Eric Ceyssat, l'un de ses quatre équipiers témoigne : « Ce qui a fait notre force, c'est la très belle cohésion au sein de l'équipe. On était toujours là les uns pour les autres et on a vraiment utilisé les qualités de chacun.

Dans les pires conditions, quand il fallait descendre du cyclo-tandem, l'un de mes équipiers, qui est paraplégique, me disait qu'il n'avait malheureusement pas les jambes pour aider, mais son mental, pour aller au bout, nous a tous tenus. » A la seconde place, on trouve Les Mousquetaires (équipe des Conquistadores), suivis de CGI (équipe des CGI'Jo).


Les deux parrains de l’édition 2013 de gauche a droite l’humoriste Jeremy FERRARI et le nageur amputé Philippe CROIZON © Nicolas GötzArrive 4e LES MOUSQUETAIRES / Les Aramis Soudés, 5e CGI pour Les C'Givrés, 6e avec LA MATMUT / Les Touzazimut en 7e position le groupe ACCOR avec Les Puissance 4, en 8e position le groupe ERDF Bourgogne avec Les NCYS. 9e Pierre & Vacances - Center Parcs / Les Win Win, 10e le groupe ACCOR avec cette fois le groupe Les Zinzins de la Route, 11e LES MOUSQUETAIRES avec Les Super motivés, 12e avec DSI / Les Vraisemblables, enfin a nouveau le groupe ACCOR en 13e position avec Les CQFD.

Paroles de champions

Pari réussi pour Florence Beaune, initiatrice du Free Handi'se Trophy « A travers cette aventure, je me bats pour que les entreprises aient une vraie politique en faveur des
Arrivée des équipes au Trocadero a Paris le 1er juin 2013 en début d'après midi © Nicolas Götz travailleurs handicapés. Pour la plupart, elles ont besoin de sortir de leur cadre de référence. Ce trophée leur donne des clés pour avoir une attitude plus adaptée, briser leurs peurs et prouver que le handicap n'exclut pas la performance, dans un défi sportif comme en entreprise. » La métamorphose s'est opérée tout au long de cette traversée de la France.

Ce n'était pas gagné pour Christine, membre d'une des équipes des Mousquetaires. Son Handicap mental ne l'a pourtant pas empêchée de dépasser ses appréhensions initiales et de se surpasser. A l'arrivée, à Paris, son enthousiasme émeut tous les concurrents et sa patronne, elle-même avoue ne pas l'avoir reconnue. C'est ça la magie du Free Handi'se Trophy : bouleverser les aprioris, ceux des recruteurs, des collègues et des personnes handicapées elles-mêmes !

Tous pense au prochain départ !

L'édition 2014 dans les starting-blocks ! Les concurrents ont repris le travail, avec de vrais souvenirs et de nouveaux horizons. Quant à Florence, elle repart de plus belle sur la troisième édition, convaincue de la légitimité de son engagement. « Les recruteurs imaginent que les personnes handicapées ont un mental d'acier mais sans pour autant être performantes. Il est temps d'en finir avec de telles incohérences. »

Deux dames de fer qui se sont saluées un après-midi de mai à Paris, vulnérables mais toujours debout. Il y a plus d'un siècle, la Tour Eiffel était destinée à la démolition, elle a tenu bon ! Florence Beaune promet à son tour de dynamiter ces frontons où il est encore inscrit « Immobilité, clichés et préjugés »

La Rédaction

Freehandise 2013 from FREE HANDI'SE on Vimeo.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir