Contenu principal

Message d'alerte

Class 40 Defi Voile SolidairesAlors que le bateau Défi Voile Solidaires et leurs skippers, Thibaut VAUCHEL-CAMUS et Victorien ERUSSARD, participera dans quelques mois au départ de la mythique course transatlantique route du rhum.

Un bateau aux couleurs de la fondation ARSEP et expérience partagé par le jeune Clément, parrain du bateau et engagé aux côtés de l’équipe pour contribuer à la réussite du projet. Le jeune garcon que nous avons interrogé…

Entre enjeu sportif et engagement sociétal, l’aventure humaine s’annonce riche pour les skippers, les mécènes, les personnes atteintes de la maladie et tous ceux qui suivront de près ou de loin les exploits du bateau. Deux skippers qui permettront aux personnes atteintes de cette maladie de découvrir la mer et la voile pour un moment de liberté et de sensations fortes.

50 personnes atteintes, de la SEP invitée à navigué

Entre les journées de préparation, l’équipage du Défi Voile Solidaires En Peloton proposera des sorties en mer dans le but de faire naviguer des personnes atteintes de Sclérose EnAffiche Class 40 Defi Voile Solidaires Plaques et donner de l'espoir aux malades.

Pour Thibaut et Victorien, skippers et chefs de projet du Défi Voile Solidaires En Peloton, ces sorties sont la pierre angulaire de ce projet : « C’est important pour nous de rendre concret ce double projet et de le partager avec ces personnes malades, cela donne du sens à notre partenariat. Ils nous transmettent une énergie incroyable. De l’autre côté, ces sorties en mer sont une occasion pour eux de sortir du quotidien de la maladie et de retrouver un sentiment de liberté et d’espoir.

L’échange avec ses personnes est riche en belles histoires. ». Une dizaine de journées seront organisées au mois d’août et septembre durant lesquels plus de 50 personnes pourront profiter de ce dispositif. Si vous aussi souhaitez participez à une sortie en mer proposée par  l’équipe Défi Voile Solidaires En Peloton, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. vous pouvez réalisez ce rêve en envoyant une demande par courrier.

Un bateau porte-voix de la Fondation ARSEP

Le Défi Voile Solidaire en Peloton s’est engagé, auprès des 80 000 personnes atteintes de sclérose en plaques en s’associant à la Fondation ARSEP dont les principales missions sont : la recherche médicale, thérapeutique et scientifique, et l’information au plus grand nombre. Cette maladie neurologique, chronique et invalidante dont on ne peut à ce jour, pas en guérir, interviens particulièrement vers l’âge de 25-35 ans au moment où les projets de vie se construisent.

Le bateau qui porte le nom et les couleurs de la marque sportive de la Fondation ARSEP, Solidaire En Peloton servira de porte-voix à la cause et visera à fédérer l’énergie et la combativité de tous, malades ou non, pour faire avancer la recherche sur la sclérose en plaques.

Ainsi, en 2014, Thibaut Vauchel-Camus et Victorien Erussard vont disputer pas moins de 13 compétitions majeures, soit 80 jours de courses et 5 000 miles parcourus, à bord de deux bateaux aux couleurs de la Fondation ARSEP pour vaincre ensemble la Sclérose en Plaques. 

Une sortie en mer riche en découvertes pour Clement !

Class 40 Defi Voile Solidaires EquipagePremière sortie en mer pour Clément, jeune parrain du Défi Voile Solidaires. A 12 ans, Clément a accepté de devenir le parrain de ce beau projet, avec pour but de faire partager son quotidien et de sensibiliser à la maladie. Un rôle que le jeune garçon tient très à cœur et qui lui a offert le privilège d’être le premier à naviguer sur le tout nouveau class 40 du Défi. Il nous explique sa démarche.

FHI --- Pourquoi avoir accepté de parrainer le bateau ?

Clément --- C’est un beau projet qui est fait pour sensibiliser à la sclérose en plaques. J’aime bien l’idée de se servir du bateau pour faire connaître aux gens cette maladie et aussi contribuer à la recherche pour, peut-être un jour, guérir tous ceux qui sont atteints de Sclérose en Plaques. C’est original et utile. Je suis content de participer à ça.

FHI --- Pourquoi c’est important pour toi de sensibiliser à la maladie ?

Clément --- C’est une occasion pour partager mon quotidien avec cette maladie. C’est important pour moi que mon entourage, ma famille, mes amis et que tout le monde comprennent ce que vivent et ressentent les personnes atteintes de sclérose en plaques. C’est plus facile après dans les relations avec les autres.

FHI --- Qu’as-tu pensé de la navigation à bord du bateau ?

Clément --- C’était très bien. C’était la première fois. J’ai beaucoup aimé les sensations sur le bateau et surtout la vitesse. Thibaut m’a laissé prendre la barre et j’ai pu naviguer comme un vrai skipper.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir