Contenu principal

Message d'alerte

Les cinq voiture brulee a Bellaing de la famille de Jean Claude JAKIELA et la voiture adapte de sa fille SandrineVoilà une année qui aurait pu commencer de façon un peu plus favorable pour la famille JAKIELA mais aussi pour les habitants de la ville de Bellaing. Lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, cinq véhicules de cette famille ont tous été brûlés volontairement par des jeunes délinquants. Parmi l'une de ces voitures, la voiture adaptée et le fauteuil de la fille de Jean-Claude JAKIELA, handicapé moteur.

La nuit de la Saint-Sylvestre qui se sera soldée, au final, par une dizaine de voitures incendiées sur l'ensemble de l'arrondissement valenciennois, dont ces cinq voitures à Bellaing.

L'homme artisan plombier, qui avait raconté sa détresse sur France 3 Nord-Pas-de-Calais, affirmant avoir été réveillé en pleine nuit, vers 4 heures du matin dans la rue des Bouleaux. « Tout était déjà en feu je n'ai pas pu dégager une seule voiture», raconte-t-il. Précisant que le fauteuil de sa fille, Sandrine, avait « brûlé dans le coffre de son véhicule, par miracle, les bouteilles de gaz servant au chauffage qui se trouvaient dans ma fourgonnette elles n'ont pas explosé, car les pompiers sont intervenus à temps ». Seule certitude selon les policiers et des témoins, plusieurs jeunes ont été aperçus en train de s'enfuir, lorsque le feu, qui a aussi léché les volets d'une maison de la maison située juste en face du petit parking où se trouvaient les voitures.

Autre inquiétude, au-delà de la C 3 d'occasion achetée cet été, « Je ne sais pas comment elle va pouvoir aller au travail lundi », se désole le Bellaingeois qui n'a plus, lui-même, de moyen de locomotion pour se rendre au travail.

Une commune solidaire face à la détresse humaine...

Un effroyable coup du sort auquel la ville tout entière a voulu se montrer solidaire dans cette petite commune de un peu plus de 1200 habitants. La nièce de la famille aura-t-elle lancé un appel aux dons intitulés « Solidarité pour la famille JAKIELA » sur le site Leetchi.

« Une mauvaise surprise a entaché la sainte sylvestre de mon oncle, ma tante et ma cousine. Ils ont perdu dans un incendie criminel leurs 5 véhicules dont celui de ma cousine, adapté et son fauteuil roulant présent dans le coffre. Mon oncle a perdu tous ses outils de travail (véhicule et matériel). Ils se retrouvent sans moyen de locomotion pour aller travailler, faire les courses. Ils sont effondrés par cet incident et sont restés impuissants face au désastre », indique ainsi cette nièce dans son message. Avant d'appeler à 3la générosité financière, matérielle et/ou humaine », afin qu'ils puissent retrouver un moyen de locomotion pour aller au travail et reprendre le cours de leur vie.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir