Contenu principal

Message d'alerte

Augustine une petite fille de 4 ans pleine de vie atteinte dun cancer du gliome infiltrant du tronc cérébralElle a un sourire ravageur, pourtant depuis quelques mois la vie a, semble-t-il décidé de ne pas lui laisser le temps à la petite Augustine âgée de quatre ans de pouvoir en profiter, comme on pourrait le souhaiter. Celle-ci a été diagnostiquée il y a quelques semaines d’un cancer du gliome infiltrant du tronc cérébral (GITC), cancer incurable. Une famille qui lance donc un appel aux dons pour tenter un traitement expérimental au Mexique d’un coup d’environ 350 000 €.

Toujours aucun traitement France...
Le cancer du gliome infiltrant du tronc cérébral (GITC) est une maladie incurable dissimulée dans le cerveau. Forme de cancer très agressif et compliqué à guérir. Seul traitement existant, reposant sur une radiothérapie ciblée suivie d'une chimiothérapie et proposée actuellement pour lequel l’efficacité n’a à ce jour pas été encore prouvée.

Le G ITC est un cancer touchant spécifiquement les enfants entre 5 et 10 ans et qui touche entre 30 et 40 enfants par an, selon les statistiques. La moyenne de survie de ses enfants étend de neuf mois après le diagnostic et seulement 10 % de ses victimes de la maladie survivent deux ans après la découverte de la tumeur. À ce jour plus que jamais de nouvelles approches pour traiter ces tumeurs demeurent aujourd’hui une nécessité, seuls difficultés et laboratoires ne sont que très faiblement intéressés au vu du nombre de cas.

Une petite fille pleine de vie...
Et qui vient de fêter il y a quelques semaines ses quatre ans, celle-ci se plaint régulièrement auprès de ses parents à propos de sa vue qui se trouble. Le médecin va alors détecter une cellule cancéreuse dans son cerveau. Les parents de la petite Augustine apprennent le cancer et l’absence quasi inexistant de traitement, il découvre le traitement expérimental actuellement mis en œuvre par des médecins au Mexique. Un traitement qui selon les parents « à des résultats positifs immédiats et entraîne une régression de la maladie ». Il n’en reste pas moins expérimental, c’est-à-dire que l’échec peut être une possibilité envisagée.

Les parents, qui veulent cependant donner à leur petite Augustine, et cela malgré les 350 000 € que représente ce traitement « toutes les chances de notre côté, seul un miracle peut permettre Augustine de survivre ». Afin de pouvoir récolter les fonds nécessaires pour qu’Augustine puisse partir se faire traiter et « espérer survivre » ces derniers ont lancé une cagnotte sur la plate-forme GoFundMe, une cagnotte qui atteint à ce jour 27 471 € sur les 50 000 € demandés. « Nous refusons de perdre espoir ! Nous avons une opportunité de combattre cette horrible maladie et nous avons besoin de toute la solidarité possible dans ce combat » conclut les parents dans cette appel a l'aide.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : GoFundMe

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir