Contenu principal

Message d'alerte

Affiche pour la reunion publique avec les candidats sur le droits pour mourrir dans la digniteA cinq semaines du 1er tour de l’élection présidentielle, l’ADMD, et son président Jean-Luc ROMERO ont présenté ce 16 mars le nom des les candidats à l’élection présidentielle qui seront invité venir à répondre lors d’une réunion publique au Cirque d’Hiver Bouglione, à Paris, le 18 mars 2017, sur leur position sur la question du droit de mourir dans la dignité. Une réunion qui débutera à 14h30 et retransmise en direct sur le site de l’association ADMD, avec une intervention en ouverture de la maire de Paris, Anne HIDALGO.

16 personnalites en situation de handicap ou concernee par le handicap interpelle les candidats a la presidentielle de 2017Lancer par un collectif avec des personnalités touchées par le handicap avec l’objectif est d’interpeller les candidats à l’élection présidentielle sur un sujet quasiment absent de cette campagne présidentielle 2017. Une dynamique des difficultés, des obstacles incessants auxquels sont confrontées les personnes en situation de handicap, pour lequel peu n’affiche aucune opinion politique et suggérer, dans différents domaines (emploi, soin, école, accessibilité...), des solutions pragmatiques, simples et faciles à mettre en œuvre. Un collectif qui à travers une lettre ouverte et ces cinq points majeurs, veut faire du handicap à la fois un objet électoral et un sujet de société.

Le comedien et auteur autiste Hugo HORIOT candidat a la presidence de la republiqueAlors que le Conseil constitutionnel procédera à la clôture des parrainages le 17 mars prochain, l’auteur et comédien engagé Hugo HORIOT a surpris les réseaux sociaux le 6 mars en annonçant candidature de l'élection présidentielle française. Lançant même avec celle qu’il présente comme sa directrice de campagne un appel à parrainages. Un appel au droit à la différence, poussé par les propos de François FILLION sur France 2 le 5 mars dernier, Hugo HORIOT, compte faire entendre sa voix dans une société qu’il juge « handiphobe ». Il compte représenter les 300 000 à 500 000 autistes de France sous le slogan «Un destin pour tous!».

François FILLION sur le Plateau du JT de France 2 le 5 mars 2017 avec le présenteur Au lendemain de son intervention le 5 mars dernier, François FILLION, le candidat de la droite et du centre fait désormais l’objet d’une nouvelle vague de protestations après avoir affirmé par trois « Je ne suis pas autiste » sur le journal de France 2. Discrimination ou faux procès ? Quelques mots qui ont provoqué une réaction en chaîne sur les réseaux sociaux ainsi que des associations comme SOS Autisme, mais aussi politique avec celle de la Secrétaire d’État en charge du handicap, Ségolène NEUVILLE...

Anne ROLLAND Kinesitherapeute de profession proprietaire de JOOS et desormais son compagnon mais aussi un instrument de liberte et d autonomie pour sa maitresseVéritable instrument d’autonomie et de liberté pour les déficients visuels ou les personnes polyhandicapées, JOOS, labrador noir de 2 ans et demi ne se doute sûrement pas qu’il est tout un symbole pour le mouvement du chien guide. Un jeune chien qui sera demain 3 mars 2017, à l’ occasion d’une cérémonie le représentant d’un symbole du travail accompli par l’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre Paul CORTEVILLE, située à Roncq dans le Nord qui fête cette année ces 65 ans d’existence.

Le pere de la jeune Marwa Mohamed BOUCHENAFA avec Safa la soeur jumelle de Marwa dans ces brasAprès avoir obtenue l’accord du tribunal administratif de Marseille saisi en référé par les parents de la petite Marwa plongée dans le coma et atteinte d’un déficit moteur irréversible (v.article). L’Épreuve de force continue entre les médecins de l'Assistance publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM) qui estiment ce maintien des soins comme « déraisonnable » a l’origine de cet appel. Le Conseil d’État qui devra trancher pour ou contre le maintien des soins dans une séance aujourd’hui à huit clôt.

Graphisme du sondage effectue par OpinionWay sur les maladies rares les francais sous estime le nombre des maladesA quelques jours de la journée internationale des maladies rares, la Fondation Groupama a dévoilé les conclusions d’une étude menée par OpinionWay, sur la perception qu’ont les Français de ces maladies dites « rares », qui touche plus de 3 millions de personnes en France à travers plus 8000 maladies. Niveau de connaissance, idées reçues, pistes pour améliorer leur prise en compte,...auront été autant de thématiques abordées.