Contenu principal

Message d'alerte

Un medecin recevant un jeune déficient mental a qui il dit a sa mére très agée "il est en parfaite santé ce jeune garcon" et sa mere qui répond "ce n'est pas ce que vous disiez il y a trente ans"©DPAlors que la population française ne cesse de vieillir reste que le dossier du vieillissement des personnes en situation de handicap des personnes en situation de handicap demeure une véritable question toujours sans réponse.

Sujet d'autant plus préoccupant pour les personnes handicapées mentales qui sont aujourd'hui plus au nombre de 30 000 selon l'UNAPEI. Note d'espoir selon l'association selon lequel Marie-Arlette CARLOTTI Ministre déléguée chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion, annonce lors d'une interview accordée au journal associatif Vivre Ensemble.

Selon la ministre celui annonce notamment la future mise en place d'un groupe de travail sur le vieillissement des personnes handicapées. Mais aussi des questions comme le retour à la maison auprès de leurs parents trop âgés pour s'occuper d'eux, rupture de parcours, isolement, sur handicaps, ... les situations dramatiques se succèdent sans fin.

Des situations pour lequel depuis des depuis de nombreuses années l'Unapei alerte les pouvoirs publics. En 2009, l'Unapei recensait dans son réseau 15 000 personnes handicapées mentales vieillissantes sans solution d'accueil et d'accompagnement adaptée, aujourd'hui elles sont 30 000 ! Ce groupe de travail constitue un réel espoir pour les personnes handicapées mentales et leur famille.

« La mise en place de ce groupe de travail dédié au vieillissement des personnes handicapées nourrit beaucoup d'espoir. C'est une prise de conscience que nous appelons depuis près de 20 ans. Nous attendons avec impatience les résultats et la traduction concrète sur le terrain des travaux de ce groupe. Trop de personnes handicapées mentales vivent des vieillesses indignes et les familles des situations insoutenables » déclare Christel Prado, présidente de l'Unapei.

Ont leur avait qu'il ne vieillirait pas !

couverture du livre "vieillissement personnes handicapées mentales" paru en mars 2012 de Gérard ZRIBI Une question si elle est relativement récente un peu plus de 20 ans, que les prises de consciences a commencé a prendre formes au-delà de la société civiles. Ainsi les auteurs professionnels amorceront une réflexion autour des effets du vieillissement les personnes handicapées mentales et sur leur situation dans les années 1990. Parmi eux, Le vieillissement des personnes handicapées mentales dont la 3e édition était paru en mars dernier écrite par Gérard ZRIBI directeur général d'une association gestionnaire d'établissements et services spécialisés.

Cette nouvelle édition qui rassemble quelques-unes des contributions antérieures, toujours d'actualité, auxquelles viennent s'ajouter de nombreuses contributions inédites. L'ensemble constitue un ouvrage profondément remanié associant analyses théoriques (psychologiques, sociologiques, institutionnelles) et illustrations concrètes de réponses et de pratiques professionnelles.

Sont présentés en particulier des éléments de projet d'établissement et de service pour un FAM et un SAMSAH. Les auteurs proposent ainsi aux personnes handicapées et à leurs familles, aux associations et aux pouvoirs publics une approche sensiblement modifiée par l'ampleur du phénomène du vieillissement, par l'accroissement des droits des usagers et par la transformation profonde des interventions sociales et médicosociales

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir