Contenu principal

Message d'alerte

Francois HOLLANDEFrançois Hollande se rendra à Angoulême se rendra a Angoulême pour faire le point sur l'avancée du 3e autisme, accompagné par Najat Valaud-Belkacem, la ministre de l’Éducation et Ségolène Neuville, la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées. Le chef de l’État visitera ainsi deux structures, le Centre d’action médico-sociale précoce de Soyaux puis l’Unité d’enseignement en école maternelle (UEM) de l’école Pierre de Ronsard.

Dans la première, dont les moyens ont été renforcés dans la cadre du plan autisme, il se fera présenter des actions de dépistage et d’accompagnement d’enfants autistes âgés de 18 mois à 6 ans. Quant à la seconde, il s’agit de l’une des trente nouvelles unités d’enseignement en maternelle destinées à des enfants autistes âgés de 3 à 6 ans, ouverts à la rentrée 2014.

Le 3e plan autisme

Lancé en mai 2013 et doté de 205 M€, le 3e plan autisme prévoit, entre autres mesures, la création de 3.400 places d’accueil supplémentaires d’ici à 2017 pour des enfants et des adultes autistes ainsi qu’un dépistage précoce, dès l’âge de 18 mois. Un plan qui reste toujours fortement très critiqué par les associations et par de nombreux parents notamment en matière d’insertion en milieu éducatif ou plus de 20 000 enfants ne sont toujours pas scolarisés.

De son côté le gouvernement tient a rappeler l’effort financier consenti malgré les contraintes budgétaires. Ce troisième plan s'articule autour de cinq axes : le diagnostic précoce, Le president attendu le 9 ocotbre au camspl’accompagnement tout au long de la vie depuis l’enfance, le soutien aux familles, la recherche et la formation de l’ensemble des acteurs de l’autisme.

Une visite discrète…

Des rencontres avec l’encadrement de ces structures, leur personnel et les parents sont prévues ainsi qu’un bref échange avec la presse à l’issue de cette visite qui débutera vers 9 heures et s’achèvera à la mi-journée.

François Hollande « a voulu un sujet social, une réalisation concrète de l’action de l’exécutif depuis 2012 », souligne son entourage. Qui précise que le président ne devrait toutefois pas effectuer de « déambulation » dans les rues d’Angoulême ou se livrer à un bain de foule, invoquant la gravité du sujet de cette visite.

Toujours selon l’Élysée, « d’autres déplacements en province sont prévus dans les semaines qui viennent » pour aller à la rencontre des « Français qui réussissent »

Et fortement critiqué…

Christophe GILLET, responsable du FN en Charente, n'a pas tardé à réagir à l'annonce de la venue de François HOLLANDE. Dans un long communiqué intitulé "François HOLLANDE: un soudain intérêt pour les Français?", le conseiller municipal de Jarnac explique: "Il serait bien temps de se préoccuper des personnes handicapées qui vivent bien souvent de bien maigres subsides. En ce qui concerne les enfants et personnes autistes, c'est un véritable parcours du combattant pour les familles qui ont besoin d'une prise en charge efficace.

Notre système social est au bord du gouffre à cause de l'inconséquence de l'UMPS ces dernières décennies (...) Le Front national avec Marine Le PEN pratiquera le patriotisme social et réservera toutes les prestations sociales aux personnes de nationalité française (quelles que soient leurs origines, il suffira que l'un des deux parents soit français). La fraude sociale sera combattue activement (...). Des sanctions seront prises et appliquées avec fermeté. Les sommes économisées seront colossales et permettront de traiter avec dignité les personnes handicapées, mais aussi les personnes âgées et les retraités en situation précaire"

.

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir