Contenu principal

Message d'alerte

Liberation des otages portes de vincennesÉpilogue d’une journée inédite en France. Alors que les frères KOUACHI s’étaient retranchés dans une imprimerie ce vendredi à Dammartin-en-Goëlle (Seine-et-Marne), les deux suspects de l’attentat survenu mercredi à Charlie Hebdo où 12 victimes avaient trouvé la mort dont les quatre célèbres dessinateurs du journal satirique CHARB, TIGNOUS, WOLINSKI et CABU, ont été tué par le GIGN. À la mi-journée, le troisième homme Amedy COULIBALY, qui avait tué une policière municipale ce jeudi à Montrouge (Hauts-de-Seine), a été neutralisé par le RAID.

Ce dernier s’était réfugié dans l’hypermarché casher la Porte de Vincennes. Trois otages ont été abattus avant l’assaut du RAID et quatre sont dans un état grave. Avec le décès des terroristes, la justice aura peut-être du mal à remonter les filières islamistes en France.

C’est l’épilogue d’une traque de trois jours. Les deux prises d’otages ont trouvé une fin presque heureuse. Après l’attentat terroriste survenu mercredi midi au magazine Charlie Hebdo où 12 victimes ont trouvé la mort dont les quatre célèbres dessinateurs CHARB, WOLINSKI, TIGNOUS et CABU, les deux frères KOUACHI ont été tués ce vendredi à Dammartin- en-Goëlle (Seine-et-Marne). Quelques minutes plus tard, c’est Amedy COULIBALY, auteur du meutre de la policière municipale ce jeudi à Montrouge (Hauts-de-Seine), s’était retranché dans une épicerie casher de la Porte de Vincennes dans le 12e arrondissement de Paris a été abattu par le RAID. Malheureusement, le bilan est lourd puisque quatre otages sont morts et d’autres sont dans un état grave.

« Je suis venu à la Porte de Vincennes pour exprimer ma gratitude à celles et ceux qui se sont exposées au péril de leur vie pour assurer, dans des conditions techniques compliquées, la vie des otages détenus par les terroristes. Je tiens également à exprimer ma grande reconnaissance auprès des policiers du ministère de l’Intérieur présents à la Porte de Vincennes pour leur professionnalisme et leur sang-froid afin de pouvoir libérer les otages. Mais j’ai aussi une pensée pour la gendarmerie et notamment le Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) qui sont intervenus à Dammartin-en-Goëlle (Seine et Marne) dans des conditions extrêmement difficiles sous l’autorité du Général FAVIER. Je tiens également à exprimer ma reconnaissance auprès des Sapeurs Pompiers de Paris », a reconnu le ministre de l’Intérieur, Bernard CAZNEUVE, au micro d’Itélé.

 La France n'en a pas encore fini avec les menaces terroristes

Grâce au travail des forces de l’ordre qu’a loué le patron de la Place Beauvau, les terroristes n’ont pas eu de répit pour prendre la poudre d’escampette.. Après des perquisitions à Reims, Villars Cottray, les deux frères ont finalement terminé leur courseLes freres Kouachi tues dans par le GIGN dans cette imprimerie de Dammartin-en-Goëlle. Le siège est donc installé en Seine-et-Marne et le dispositif policier est impressionnant. Mais à la mi-journée, le complice des frères KOUACHI, Amedy COULIBALy, lourdement armé, se retranche dans cete épicerie casher de la Porte de Vincennes pour demander la libération des KOUACHI. Bien évidemment, les forces de l’ordre tentent de négocier mais c’est finalement par l’action que le dénouement viendra. Mais la France n’en a pas fini avec les menaces terroristes.

« La France a fait face mais ke veux vous appeler à la vigilance, à l’unité et à la mobilisation. La vigilance, c’est à l’État d’en faire la démonstration et avec le Premier ministre, j’ai renforcé les mesures de sécurité pour protéger nos lieux publics et faire en sorte que nous puissions vivre tranquillement sans à aucun moment être dans l’objet d’une menace ou d’un risque. Mais nous devons rester plus que jamais vigilants », explique le président de la République, François HOLLANDE, dans une allocution diffusée sur Itélé. Mais alors qu’elle peut-être la réponse a tant de barbarie ?

François HOLLANDE : « Notre meilleure arme, c'est l'unité.»

Appel de Francois HOLLANDE« Je l’avais exprimé devant les Français. Notre meilleure arme, c’est l’unité. Nous devons démontrer notre détermination à lutter contre tout ce qui pourrait nous diviser. Il faut être implacables à l’égard du racisme et de l’antisémitisme car aujourd’hui dans ce magasin casher, c’est un acte antisémite effroyable quia été commis. Il ne faut donc faire aucun amalgames ni surenchères face à ces illuminés qui sont à l’origine de ces actes barbares car ils n’ont rien avoir avec la religion musulmane », a rappelé le président de la République dans son intervention.

Avec l’unité, la mobilisation peut aussi être une réponse à cette barbarie. « Nous sommes un peuple libre qui ne cède à aucune pression et qui n’a pas peur car nous portons un idéal plus grand que nous. Mais nous sommes capables de le défendre partout ou la paix est menacée.

De nombreux chefs d’État du monde entier nous ont exprimés leur solidarité », a déclaré François HOLLANDE. Et certains comme la chancelière allemande Angela MERKEL, le président du Conseil européen, Donald TUSK, le président de la Commission européenne, Jean-Claude JUNCKER, le premier ministre britannique, David CAMERON, le président du conseil italien Matteo RENZI et le premier ministre espagnol, Mariano RAJOY ont seront présents ce dimanche à l’occasion de la marche républicaine qui partira de la République pour rejoindre la Nation. Reste à savoir si le peuple français répondra à l’appel de la liberté d’expression.

Romain BEAUVAIS 

   

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir