Contenu principal

Message d'alerte

Alain Vidalies remise de legion d-honneurDorine BOURNETON, première femme paraplégique à devenir pilote de voltige, a été nommée Chevalier de la Légion d'honneur le 12 février dernier à la veille de la parution le 23 février 2015 de son deuxième livre "Au-dessus des nuages..." aux Éditions Robert Laffont. Une femme qui réalisera son rêve de pilote en se posant exceptionnellement à l'aéroport international Paris-Charles de Gaulle. Agée de 40 ans, elle a toujours rêvé de voler et ce malgré un crash du petit Piper qui coûte la vie à son meilleur ami et à son instructeur. Un accident qui lui fait perdre l'usage de ses jambes lorsqu'elle s'écrase contre le massif du mont Mézenc, en Haute-Loire. Ell n'avait que 16 ans.

Un accident qui ne lui fera pas perdre sa passion pour l'aviation. Puisqu'elle ne peut plus marcher, eh bien, elle volera ! Y parvenir sera, on s'en doute, tout sauf évident. Mais Dorine a su tirer de cette tragédie une force intérieure propre à surmonter tous les obstacles. À vingt ans, elle obtient son brevet de pilote. À quarante, elle est aujourd'hui la première femme handicapée à devenir pilote de voltige. Entre-temps, elle a vécu mille vies : obtenu que les pilotes handicapés puissent accéder à la licence professionnelle, fait une petite fille, participé à un raid canoë Vtt tir à l'arc en Guyane, volé avec la patrouille de France...

Son engagement pour la reconnaissance des pilotes handicapés, sa soif de nouveaux horizons, sa « famille de cœur » (le monde de l'aviation), les défis permanents qu'elle se lance, mais aussi ses combats plus intimes, de cette Alain Vidalies remise de legion d-honneur-discoursfemme, de maman, d'amoureuse éclairent chaque ligne du parcours hors normes de cette infatigable croqueuse de vie dont l'énergie communicative et cette volonté farouche lui ont permis de réaliser ses rêves contre tous les « impossibles ». Une femme qui n'hesite pas a dire : « Sans cet accident, je ne sais pas ce que je serais devenue ». Une vraie leçon de vie !

Dorine BOURMETON, qui aura longuement remercié dans son discours le ministres des Transports, Alain VIDALIES, ainsi que sa familles, amie dans ce long discours, remerciant notamment la fondation Antoine de St Exupéry "pour la jeunesse ainsi que le raid Latécoère, dont je suis l’heureuse marraine et avec qui je vais m’envoler en octobre sur les traces des pilotes de l’aéropostale.…" Avant de conclure sur : "les liens qui unissent cette grande famille aéronautique, je fais le vœu que Handivoltige devienne un projet ambassadeur de l’insertion professionnelle des adultes handicapés dans les métiers de l’aéronautique"

Stéphane LAGOUTIERE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir