Contenu principal

Message d'alerte

Affiche de promotion pour le service civique campagne 2012Le 1er juin prochain, le service civique deviendra universel. A cette occasion, Malakoff Médéric veut renforcer son engagement auprès de l'Association Unis-Cité pour faciliter l'intégration de ces jeunes handicapés dans le service civique. Par ailleurs ce dispositif permettra également à tous les jeunes de moins de 25 ans pourront s'engager, pour être utiles à la société et faire l'expérience du « vivre ensemble ». Selon un rapport de la Cour des Comptes publié en 2014, 0,4% des volontaires sont des jeunes handicapés. Encore trop peu présents dans ce dispositif, Malakoff Médéric veut faciliter l'intégration de ces jeunes handicapés dans le service civique.

Sans ce soutien, Damien, Noura, Bienvenu et Benoît n'auraient peut-être pas eu l'occasion d'accéder à cette expérience citoyenne unique. Convaincu de son utilité sociale, Malakoff Médéric parraine une dizaine de jeunes en situation de handicap afin qu'ils puissent accomplir des missions de service civique chez Unis-Cité, l'association pionnière du dispositif en France.

Pascal ANDRIEUX : « Malakoff participe à la lutte contre les idées reçues liées au handicap »

Malakoff aide Unis-Cité à financer les aménagements nécessaires pour les volontaires handicapées : recherche de missions adaptées, aménagement des horaires, achat de matériel spécifique, formation dédiée pour les accompagnateurs et les salariés concernés, temps d'échanges réguliers avec l'entourage (parents, éducateurs, association partenaire...).

« En facilitant l'accessibilité du service civique aux personnes en situation de handicap, Malakoff Médéric encourage l'engagement des jeunes à l'action solidaire et citoyenne, et participe à la lutte contre les idées reçues liées au handicap » souligne, le directeur de l'Action sociale de Malakoff Médéric.Pascal ANDRIEUX, dans un communiqué.

Grâce au service civique, une mission utile, les jeunes handicapés reprennent confiance en eux

Benoît, Bienvenu, Damien et Noura, ont entre 16 et 25 ans, accomplissent leur mission de service civique comme les autres volontaires. La seule différence, c’est leur handicap, moteur ou psychique.

«Je suis atteint de l'Amyotrophie Spinale Infantile type3.Cette expérience de servicecivique m'aapprisàsortirdemacoquille,ànepasresterdansmazone deconfort. Ma missionrepose sur lelienintergénérationnelet sur le développementdurable. Ma force,c'est maténacité», a expliqué Bienvenu, âgé de 23 ans et en service civique à Bordeaux.

Pour ces jeunes handicapés, leur engagement dans le service civique a des répercussions très positives car il les place dans une situation d'aidant au service de la collectivité, plutôt que dans celle d'« aidé ». En prenant ce rôle à cœur, en s'investissant, en apportant soi-même du réconfort et de l'aide à autrui durant six à neuf mois, ils se sentent utiles et reprennent confiance en eux…

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir