Contenu principal

Message d'alerte

Eglantine EMEYE_a_l_emission_on_n_est_pas_coucheSi elle refuse la définition de « mère courage », Églantine EMEYE journaliste de profession ayant présentatrice de météo sur Canal+, était hier l'invité d'honneur pendant plus de 25 minutes de l'émission «On n'est pas couché» sur France 2 ou elle a présenté son livre «Le voleur de brosses à dents». Celle-ci reste une mère et femme de cœur, venu raconter son quotidien et à travers elle celui de milliers de parents d'enfant autiste. Une intervention qui véritablement saisie les animateurs pris au dépourvue devant la sincérité et les douleurs, les difficultés et surtout l'incompréhension de notre société face a ces enfants, encore trop souvent rejetés par notre société.

Un moment émouvant dont le spectateur que j'étais a pris cet instant comme « un moment de sagesse »...

Nous sommes tous des être différents....

Des médecins qui son les premières pages de son livre et dans lequel elle exprime son regret pour lequel ces derniers n'ont vu que « l'inquiétude d'une maman » partant d'un principe que chaque enfant « est différent et qu'il n'a aucune raison de s'inquiéter, car le sien et un peu plus lent et qu'il vaut mieux attendre ». Églantine EMEYE qui regrette également « l'absence d'écoute des parents ». Un livre ou l'auteur a choisi de tout dire sur les professionnels de la santé, ainsi que les quelques trop rares de ceux qui lui ont tendu la main. Je pense que le handicap, l'autisme, le cas particulier de mon fils, ils sont tous très différents (...) et qu'aucun médecin n'a pas de profils, qui pourra lui servir pour reconnaître », précise telle.

Des difficultés qui viennent aussi du manque de formation. Faisant référence aux différentes méthodes qui existent aujourd'hui dans l'approche de l'autisme, comme la méthode ABA. Des méthodes que différente autorité de santé comme la HAS ne soutienne pas véritablement préférant encore la méthode psychiatrique, même si celle-ci tant a être de plus décrié comme le décrit dans un livre "Autisme, les inquiétudes d'une psychanalyste" paru aux éditions Erès de Marie Dominique AMY. Églantine EMEYE qui dira regretter que l'ont demande encore aujourd'hui « aux parents de devenir les thérapeutes de leurs enfants, moi je souhaiterais être que sa mère, ce que j'ai réussi aujourd'hui ». Une situation qui conduit souvent a des drames familiaux.

« C'est la société qui est coupable »

Églantine EMEYE qui refusera la citation de mère courage » prononcée par Laurent BAFFIE, véritablement bouleversé par ce témoignage dont le petit Samy qui vie aujourd'hui dans un établissement spécialisé dans le sud de la France.

Confiant à Laurent RUQUIER «Dans mon cas, Samy ne dormait jamais plus de 3 heures et les réveils étaient d'une violence insoutenable. Lutter physiquement contre mon fils toutes les nuits, c'est quelque chose d'inimaginable»,

«Parfois, quand je demandais "Mais bon sang, aidez-moi !", jamais personne, aucun médecin, aucune éducatrice, n'a suggéré une seule fois de me relayer une nuit ! Comment voulez-vous humainement, physiquement, qu'on tienne ? Je peux comprendre que certains craquent ».

Répondant à Léa SALAME le regard accusateurs dans ces sorties a l'exterieur, reconnaissant elle même que elle aurait put l'avoir, et qui évoquera le cas de cette femme dont le procès a lieu le 14 septembre 2015 de cette femme accusée d'avoir étranglé sa fille lourdement handicapée et qui aura été condamné. Églantine Eméyé répond franchement. «Pour parler crûment, je comprends le geste de cette mère et je pense que c'est la société qu'il faut condamner. On n'imagine pas la douleur que c'est, la solitude. Je peux comprendre que certaines craquent », explique-t-elle, avant de conclure : «Je me suis senti extrêmement seul, il y a un manque de structure et vide sidérale nous invitant a attendre 10 ou 20 ans nous réduisant au place en Belgique».

Un temoignage bouleversant que vous revivre ici et que sera peut être pour chacun d'entre nous et de comprendre un mieux et enfants, adolescents ou adultes que l'ont appel aujourd'hui 

Stéphane LAGOUTIÉRE


Eglantine Eméyé - On n'est pas couché 17... par onpc

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir