Contenu principal

Message d'alerte

Deux agents du service SNCF Accessibilité a la gare Matabiau dans le cadre du service accompagnement voyageur a mobilité réduite Alors que la CGT et le syndicat Sud Rail ne sont que très peu investies dans la défense des salariés en situation de handicap au sein des entreprises françaises tous comme dans les transports comme a la SNCF. La situation actuelle en France et notamment en Ile-de-France a désormais des conséquences parfois dramatiques dans la vie quotidienne des personnes handicapées et leurs déplacements. Une situation dénoncée Pierre DENIZIOT, Délégué spécial en charge du Handicap, de la région Ile-de-France.

Le conseiller régional vient dans un communiqué dire son regret face a cette situation qui touche les plus fragiles et dénoncent face a la multiplication des difficultés que connaît la région notamment avec les intempéries, sont de « moins en moins compréhensible ». Soulignant que les conséquences des inondations ont durement touché une partie des Franciliens, et que la France rentre est dans une période touristique majeure « à la veille de l'Euro de football ».

Il affirme également ne pas comprendre le comportement des syndicalistes, dont la situation des personnes à mobilité réduite « sont déjà fortement pénalisées au quotidien dans les transports en commun ». La raison pour lequel selon lui il rejoint l'appel des parlementaires franciliens et Présidents de conseils départementaux, conduits par Valérie PECRESSE, présidente du Conseil régionale d'Ile-de-France, de suspension de la grève, dans un esprit de responsabilité et de solidarité. Afin conclut-il de ne pas « rajouter des difficultés là où elles sont déjà nombreuses et donc pénaliser encore davantage toute une partie de la population ».

Une déclaration politique certes, mais qui au moins le mérite d’inclure la situation quotidienne des personnes a mobilités, dans un système de transport en Ile-de-France ou l’amélioration des transports dans le métro, ter, rer, ou bus, reste un défi majeur pour tous les élus et que droite et gauche n’ont pas eu a cœur de respecté les délais fixé par loi de 2005 qui leurs avaient octroyé de dix ans.

Ainsi selon les derniers chiffres de la SNCF, 90 gares sont en phase d’étude et 36 sont actuellement en cours de réalisations, dont 11 devrait être accessible dans le courant de l’année 2016 ce qui devrait permettre d’atteindre 87 gares au final qui viendront s’ajouter 76 gares en 2015.

La SNCF présente aux salons Autonomic Paris
L’entreprise qui sera en pleine crise sociale, également présente aux Salon Autonomic qui a lieu a Paris du 8 au juin prochain. L’occasion pour l’entreprise et Stéphane VOLANT, Secrétaire général de SNCF qui procédera l’inauguration du stand le 9 juin, de rappeler la mise en accessibilité de 200 gares d’Ile-de-France ou la présentation du dispositif des Volontaires Information Accessibilité mise en place pour l’Euro 2016 avec près 2500 agents. Ainsi que l’annonce de 370 L’Automate Rapide Transilien Adapté à l’été 2016 dans toutes les gares d’Ile-de-France.

La SNCF qui sera également présente lors de la 7e édition des Assises Nationales de l’Accessibilité : « L’accessibilité des transports et interface avec la ville » dans le cadre d’un débat autour de Marie PROST-COLETTA, Déléguée Ministérielle à l’Accessibilité et Carole GUECHI, Directrice de l’Accessibilité SNCF.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir