Contenu principal

Message d'alerte

Arrestation musclee d une personnes handicapeeRetour sur arrestation scandaleuse avec la publication sur les réseaux sociaux avec la publication d’images d’une arrestation pour le moins contestable à Noisy-le-Sec réalisée sur une personne en situation de handicap par cinq policiers. Des agents qui sans aucun égard comme le montre cette vidéo. Une personne qui porté une prothèse de jambe et du bras. Si de tels comportements ne représentent évidemment pas l’intégralité de la police française, leurs multiplications peuvent commencer à nous interrogé. Des faits sur lesquels nous revenons alors qu’une scène presque similaire vient de se reproduire à Noisy-le-Sec.

Un contrôle qui avait eu lieu il y a quelques semaines et qui n’avait provoqué de réactions spécifiques de la part du gouvernement. Des images qui depuis leurs publications montrées un homme amputé du bras et de la jambe est assis par terre à la garde de Lyon avec des policiers qui après lui avoir demandé ses papiers. L’homme interrogé par France24, François BAYGA avait déclaré s’être « senti complètement humilié ». Des policiers qui après lui avoir demandé ses papiers

Des documents que l’homme ne disposait pas, car en attente toujours d’une réponse de la préfecture, ces derniers lui aurait alors répondu selon la victime « que je n’avais rien à faire dans la gare ». Une arrestation qui aura provoqué pour cet homme la prothèse de sa jambe, après leurs avoir les circonstances des l’incident. « J’ai été plaqué contre le mur et tandis que je me débattais l’un des policiers me tirait la jambe. Il voulait savoir ce que j’avais sur moi, je leur ai dit plusieurs fois ce sont des prothèses ». Mais cela ne semble pas vraiment calmer les policiers. Et au moment de mettre dans leur voiture cette personne, elle perd sa prothèse devant des témoins qui expriment leur colère. Une version confirmée par l’homme qui a filmé ces images, un certain Jean-Didier BAKEKOLO.

Des comportements qui restent inacceptables et pour lesquels il serait nécessaire que le Gouvernement et le ministre de l’intérieur, aient le courage de réagir tous comme pour les incidents concernent les valides. Et qui ne peuvent plus être acceptés et doivent faire l’objet de véritables sanctions.

Stéphane LAGOUTIÉRE

 


L’arrestation musclée d’un handicapé par la... par nonstopzappingofficiel

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir