Contenu principal

Message d'alerte

Lucie CARRASCO Avec l homme de sa vie Jean DATRY a la sortie de la MDPHC’est devant une caméra publiée sur You Tubes, quel celle-ci a tenu a remercié tous ceux et celle qui l’on soutenu après neuf jours de grève de la faim pour obtenir le droit de « vivre en toute dignité ». Une victoire ! Pour cette jeune styliste de 35 ans qui c’était vu supprimer son AAH et la MDPH lui réclamant, un trop perçue de 77 000 € pour cause de concubinage. Lucie CARRASCO qui n’aura pas été entendue malgré une pétition destinée François HOLLANDE, ou a encore via Julie GAYET en octobre 2015. Elle décide alors d’employer les grands moyens et s’engage dans une grève de la faim....Un pari qui aura tenu ces promesses après une manifestation hier devant la MDPH de Lyon...

Plusieurs dizaines de manifestants....
Une bataille qui aura duré quatre ans et demi et/ou elle aura perdu 2kg que celle espère vite rattraper « en cheeseburgers et en sundaes... ». En ajoutant « J'ai gagné, on a gagné, une très grosse bataille ! Je ne réalise toujours pas... Après quatre ans et demi de vie aléatoire, je peux enfin imaginer, planifier, faire des projets, essayer de me souvenir comment on vit normalement » souligne cette jeune Lyonnaise. Et précisé que ce combat a « encore plus renforcé mon amour avec mes proches et mon futur mari, mon exceptionnel et merveilleux Jean DATRY. Merci encore pour vos soutiens. La bataille est gagnée, mais on continue, il y a plein de choses à faire bouger, de personnes à aider... On ne lâchera RIEN !!! »

Un combat auquel été venu la soutenir plus d’une trentaine de personnes ou Lucie CARRASCO explique quelques heures plus tard devant la caméra avoir été reçu en urgence par la MDPH du Rhône à Lyon. Un organisme avec lequel La lyonnaise Lucie CARRASCO devant la MDPH de Lyon avec son comite de soutientelle est en conflit depuis 2012. La suppression depuis juillet 2016, de son AAH d’un montant de 799 €, aura été l’événement qui selon elle aura été « la goutte d’eau qui aura fait déborder le vase ». Elle décide alors le 6 septembre dernier d’entamer une grève de la faim qui a pris fin le 14 septembre après neuf jours à la suite notamment d'un entretien avec Thérèse RABATEL, adjointe au maire déléguée à la politique du handicap à Lyon.

Lucie CARRASCO une personnalité ?
Si c’est avant tout le caractère et l’obstination de cette jeune femme qui aujourd’hui le fruit de cette victoire sans oublier les nombreux soutient quel a reçu via les réseaux sociaux de personnalité quel aura parfois fréquenté comme Véronique GENEST, Michèle LAROQUE, Nikos ALIAGAS, Jérémy MICHALAK ou encore la femme d’Omar Sy lui ont déjà apporté son soutien via Twitter. Une personnalité connue qui a sans nul doute dérangé les politiques locaux, Lucie qui avait en 2011 publié un livre « Plus forte que la maladie ». Sans auxiliaires de vie, c'est son compagnon qui lui apporte les soins nécessaires. Un rôle d'aidant à temps plein qui l'empêchait jusqu'à présent de trouver un emploi.

Suppression des « prestations de compensation du handicap »
Un conflit qui ne date pas d’hier Lucie CARRASCO avait ainsi rappelé que la MDMPH lui avait ainsi supprimé les prestations de compensation du handicap soit 3 600€ servant pour payer les auxiliaires de vie. La MDPH et la CAF lui rapprochant selon elle de n’avoir pu justifier des dépenses effectuées. Une erreur qu’elle reconnaît volontiers en soulignant qu’ont ne lui avait pas fourni les explications nécessaires et notamment ce type d’obligation. Un trop-perçu de 77 000 € qui n’a plus de raison d’être aujourd’hui puisque toutes les attestations sur l’honneur ont été fournit qui l’accuse d’avoir « voler l’argent des autres ».

« Le Combat continue... »
Comme celle-ci le dit dans son message, le combat continu pour cette jeune femme, qui ne veut pas entendre parler d’insertion dans un Esat, mais simplement créée son entreprise. Un projet qui pour Lucie âgée de 35 ans reste pourtant impossible a financé malgré ces qualités de styliste reconnu. Les responsables « les banquiers » qui selon elle « vous rient au nez lorsque vous demandez un prêt alors que vous êtes malade ». Seule solution celui d’un ou plusieurs mécènes qui pourront la soutenir....

Stéphane LAGOUTIÉRE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir