Contenu principal

Message d'alerte

Les associations des déficients visuel réclame une meilleur sécurité et reclame l'ajout d'un dispositif sonore sur les voitures fonctionnant en mode électriqueSi personne ne conteste le bien-fondé des nouvelles technologies et des nouvelles énergies, la fédération des aveugles et handicapés visuels de France (FAF), s'interrogent à travers son président Michel VINCENT des éventuels dangers de mort que représentent les véhicules électriques pour les piétons aveugles et malvoyants et piéton en tout genre. Une question qui peut d'ailleurs être étendue aux personnes sourdes et malentendantes. Un président qui pose lui une autre question. À quand une ville sûre et accessible pour les personnes aveugles et amblyopes, pour, y marcher sans mourir ?.

Si la première inquiétude peut paraître justifié, la seconde beaucoup plus exagérée, car si nos villes et nos campagnes sont certes encore loin d'êtres accessibles, elles sont toutes de même loin de ressembler à un sentier de « mort ». Malgré tout, l'inquiétude de Michel VINCENT reste utile notamment concernant l'évolution de ses véhicules électriques dans les villes, notamment comme Paris, Lyon, Lille où celles-ci ont même fait leur apparition avec un système de location équivalant à celui des vélos. Un sujet qui il vrai nous concerne tous, comme le souligne le président de la FAF, ajoutant « Même si nous sommes les premiers à apprécier leur qualité de respect environnemental, parce qu'ils contribuent à la réduction des nuisances sonores en ville, ce silence est aussi synonyme de danger pour nous tous. Le nombre d'accidents mortels ne fait qu'augmenter ».

« Une absence de dispositifs sonores »

Pour l'association les difficultés résidées aujourd'hui dans cette phase qui réside entre véhicule silencieux et bruyant. Pour les personnes en situation de déficience visuelle, le choix pour ce dernier du moment où il va traverser la rue et souvent déterminer en fonction des informations sonores. Dans la situation actuelle et notamment de l'absence de dispositifs sonores a ces véhicules, ce choix peut se révéler fatal. Si les personnes aveugles et malvoyantes sont les premières concernées, l'enfant valide en bas âge, la personne sourde ou malentendante et autres piétons en tous genres ne peuvent oublier. « En effet, des études réalisées des deux côtés de l'Atlantique démontrent que les voitures électriques sont à l'origine de deux fois plus d'incidents avec des piétons et des cyclistes que les véhicules conventionnels. Le problème est tel que certains équipementiers ont d'ores et déjà mis au point des simulateurs de bruit de moteur ! » précise M. Vincent MICHEL.

Un changement de comportement...

Si la suppression de l'un ou de l'autre n'est point possible, reste que piéton en tous genres devra s'habituer à vivre avec une voiture tout comme dans le futur a des transports en commun sans bruit et acquis de nouveaux réflexes afin d'assurer une sécurité à tous. L'association FAF qui a néanmoins demandé au Ministère des Transports français de travailler avec les fabricants automobiles et les associations de personnes handicapées visuelles, à l'élaboration d'un règlement imposant un avertissement sonore permettant aux piétons aveugles et piétons en général de détecter l'arrivée d'un véhicule hybride ou électrique. Convaincu du danger, le gouvernement américain a rendu obligatoire les avertisseurs sonores de signalisation pour tous les nouveaux modèles hybrides et électriques vendus aux États-Unis. Aucune loi de ce type n'existe aujourd'hui en Europe.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir