Contenu principal

Message d'alerte

Quartier Grignon a Thiais dans le Val de MarneIl s’agit du quatrième suicide pour l’année 2016 ! C’est la décision qu’a prise cette femme âgée de 32 ans mère de deux enfants autistes et qui c’est jeté par la fenêtre de son appartement en se jetant du 8é étage, situé dans le quartier Grignon à Thiais (Val-de-Marne). Une femme désespérer dont les policiers ont découvert son corps dans l’appartement découvert deux jeunes enfants de la famille, âgés de moins de dix ans, livrés à eux-mêmes. Il reste le papa, seul maintenant avec ses deux enfants...

Un quatrième suicides en six mois...
C'est le quatrième suicide de parents d'autiste en 6 mois. Une histoire qui révèle à quel point pour ceux qui ne pourrait comprendre la difficulté croissante et quotidienne auquel son confronté ces familles auquel s’ajoute la solitude et la détresse pour des parents qui ont souvent, plus qu’une impression, le sentiment de devoir gérer seule le quotidien ! Dans Le Parisien, une voisine se confie : « C'est une famille adorable, mais qui connaît quelques difficultés. La maman s'occupait de ses enfants tous les jours et, pour elle, le quotidien était parfois difficile à gérer... », précise une résidente de l’immeuble, qui connaît bien ces voisins.

Il aurait été question depuis quelque temps, d’après un témoin, que ces enfants soient retirés à leurs parents. Cette éventualité a-t-elle un rapport avec le geste de la jeune femme ? D’après ce même témoin, cela faisait en tout cas plusieurs jours qu’elle semblait dans une situation de « fragilité » psychologique. Un nouveau drame qui fait écho à l'histoire d'Émilie LORIDAN, maman de deux enfants, dont une petite fille trisomique qui avait mis fin à ses jours le 3 juillet 2016 suite à un imbroglio administratif entre la Belgique et la France qui l'avait privée de ses aides.

De nombreux placement injustifié...
Un rapport du défenseur des droits avait lui estimé le nombre d’enfants faisant l’objet d’un placement social de 308 000 dont 70 000 seraient en situation de handicap. Un chiffre qui ne fait pas la distinction entre les placements justifiés et ceux abusifs, une situation auquel sont confronté parfois des parents ose revendiquer ce qui est bon pour leur enfant.

Des parents pourtant nombreux à dénoncer, ces situations, sur lequel revient la présidente Céline BOUSSIE, de l'association Handignez-vous ! « In fine, le droit de choisir revient uniquement aux parents, sans qu'ils n'aient à prendre le risque d'être broyés lorsqu'ils s'opposent à telle ou telle orientation, mais, pour éviter d'en arriver là, il en va de la responsabilité du Gouvernement de mettre en place des prises en charge adaptées, et en nombre suffisant ».

Un sentiment que Florent CHAPELE, auteur du livre L’Autisme, la grande enquête, tout le monde n’a pas cette chance. « On nous dit justes en gros. Allez à l’hôpital et on réglera. Les parents ne trouvent pas de solution. Ce sont 8000 enfants qui arrivent chaque année, il faut les accueillir » souligne telle. Résultat 80% des enfants autistes en France finissent soit en hôpital psychiatrique, soit chez leurs parents.

Lancement d’une cagnotte
Avec plus de 167 participants, via un site internet spécialisé une cagnotte qui a déjà réuni plus de 4097 € a été lancée pour soutenir le père désormais seul avec ses deux enfants. De son côté, une association de parents a interpellé Ségolène NEUVILLE, secrétaire d'État en charge du handicap, dans une lettre ouverte. Sur un site dédié Leetchi.

Stop au massacre !
Un fait divers me direz-vous ? Non, mais un cas qui se rajoute a une liste nombreuse de parents qui sont seuls a confronté a la maladie ou handicap de leurs enfants. Un suicide qui est loin d’être une exception. Ainsi combien sont-ils, ces parents, épuisés dans les profondeurs administratives, l’épuisement ou le harcèlement ? Combien de temps la société ainsi que le gouvernement ? Qu’attend-il pour agir et faire stopper cette série de suicide, préférant les études et autres rapports pour essayer de comprendre le malheur qui frappe ces parents ?

Stéphane LAGOUTIERE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir