Contenu principal

Message d'alerte

Application Telephonique FNATHForte de son expérience, la FNATH vient de lancé aujourd’hui une nouvelle application disponible sur les smartphones avec le soutien de l’Agefiph. Une application totalement gratuite « Handicap & Travail » qui a pour objectif de fournis des clés et des réponses précises aux travailleurs handicapés ou qui le deviennent et ceux pour réussir l’accès à un emploi, le maintien dans leur entreprise ou bien l’accès à une formation. Une mobilisation plus que jamais nécessaire pour le Secrétaire général de FNATH qui constate que la pseudo embelli du chômage essentiellement calculé grâce au départ en formation, « ne passe pas par les travailleurs handicapés ».

Des clés pour comprendre et agir
Quels sont les interlocuteurs, les contrats aidés existants, les aides disponibles pour se maintenir en emploi, les acteurs à contacter, etc. ? Une application qui selon l’association permettra de répondre de manière précise aux questions auxquelles sont confrontés les salariés handicapés tout en offrant également un guide simple et pratique aux entreprises et aux acteurs de l’insertion professionnelle. La FNATH qui pour favoriser une large diffusion de cette nouvelle application a réalisé un film d’animation de 24 secondes (ci-dessous) qui seront également relayées sur les réseaux sociaux, les institutions et tous ceux qui soutiennent l’emploi des personnes handicapées.

À noter que la FNATH a mis en place également une version papier sous forme d’un mini guide de 50 pages téléchargeable sur son site ou sur simple demande auprès des structures départementales de la FNATH. La FNATH met également en ligne sur son site des annonces d’emploi.

Un taux de chômage alarmant...
Comme la confirmé l’AGEFIPH le 6 octobre dernier lors d’une conférence de presse, le taux de chômage des travailleurs handicapés est près de deux fois supérieur à celui du reste de la population active. Avec un taux qui dépasse largement les 20 % officiel, mais auquel il faut ajouter tous ceux qui par désespoir ne sont plus inscrits les listes d’emploi...

Ainsi selon l’AGEFIPH à fin juin 2016, près de 480.000 demandeurs d'emploi en situation de handicap étaient inscrits à Pôle emploi (+2,3% par rapport à juin 2015), soit 8,6% de l'ensemble des demandeurs d'emploi. La FNATH, association de défense de tous les accidentés de la vie, a réalisé une étude auprès de ses adhérents qui a montré que 55 % des personnes interrogées n’avait pas retrouvé leur emploi après leur accident de la vie. Si des leviers existent pour favoriser et améliorer le travail des personnes handicapées, ils ne sont pas toujours faciles à identifier et à utiliser.

« La légère embellie de la baisse du chômage ne passe pas par les travailleurs handicapés. Le nombre de demandeurs d'emploi n'a jamais été aussi élevé. Alors que la majorité des personnes handicapées le deviennent dans le courant de leur vie professionnelle et personnelle à la suite d'un accident de la vie, le maintien de l'emploi doit, pour la FNATH, faire l'objet d'une priorité absolue des pouvoirs publics. Le handicap ne doit plus être synonyme de discrimination et d'exclusion du monde de l'entreprise », souligne Arnaud de Broca, Secrétaire général de la FNATH.

Stéphane LAGOUTIERE

Sources : communiqué FNATH

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir