Contenu principal

Message d'alerte

Moins d'un mois après la remise à Roselyne BACHELOT du rapport sur l'évolution du plan 2008-2010, par Valérie LETARD, le Premier ministre François Fillon a remis l'attribution du Label grande cause nationale 2012 en présence du collectif d'association. Le chef du gouvernement qui a tenu à souligner que cette grande cause    Au centre à gauche le Premier ministre, François FILLION avec notamment Xavier Bertrand ministre du travail et de la Santé, et Roselyne BACHELOT Ministre de la Cohésion sociale, en face le collectif d'association ensemble avec l'autisme©Benoît Granier/MatignonAu centre à gauche le Premier ministre, François FILLION avec notamment Xavier Bertrand ministre du travail et de la Santé, et Roselyne BACHELOT Ministre de la Cohésion sociale, en face le collectif d'association ensemble avec l'autismenationale serait l'occasion d'un « un tremplin » où « chacune des initiatives de 2012 sera un pas de plus vers la prise de conscience que nous voulons ensemble  provoquer » dont le point d'orgue pour cette sensibilisation sera le 2 avril prochain lors de la traditionnelle journée mondiale de l'autisme.

« Un retard inacceptable... »

François FILLON qui a chargé Mme BECHELOT d'engager l'élaboration d'un nouveau plan, après le plan autisme 2008-2010 qui n'a pas atteint tous ses objectifs en termes de créations de places. Ce nouveau plan devra « continuer l'effort de rattrapage sur le déploiement de nouvelles structures de prise en charge » a prévenu M. FILLION, fixant comme autre priorité l'intensification de « l'effort de recherche ». Une situation confirmée par Valérie LETARD dans son rapport remis à Roselyne BECHELOT le 13 janvier dernier. Celle-ci qui à titre d'exemple cite le programme de création de place. Le plan programmait 4.100 places pour la période 2008-2014. À fin 2010, 342 places avaient été réellement installées pour les adultes et 1.330 pour les enfants. Avant d'ajouter qu'au total de 1.041 places adultes créées ou autorisées fin 2010, on est à « un peu plus de la moitié de l'objectif », souligne Mme LETARD. Selon elle, l'objectif de 4.100 places en tout seront « atteintes » en 2012. Mais il ne s'agira que de places administrativement autorisées, qui ne seront donc pas toutes encore véritablement créées.

François FILLION lors de la conférence de presse, entouré a gauche de la Ministre de la Cohésion sociale, Roselyne BACHELOT en charge de se dossier et de sa Secrétaire d'Etat, Marie-Anne MONTCHAMP©Benoît Granier/Matignon François FILLION lors de la conférence de presse, entouré a gauche de la Ministre de la Cohésion sociale, Roselyne BACHELOT en charge de se dossier et de sa Secrétaire d'Etat, Marie-Anne MONTCHAMP Les autres grands axes de cette mobilisation porteront sur la scolarisation des enfants autistes, ainsi que la défense des droits des personnes autistes. Affirmant que « Pendant trop longtemps, notre pays a accusé un retard inacceptable sur l'autisme (...) Des progrès sont possibles, et vous avez été les premiers à le proclamer », et d'ajouter qu'« Aujourd'hui, en lui consacrant la grande cause nationale de 2012, les pouvoirs publics ont choisi de lui accorder une reconnaissance ; une reconnaissance pleine et entière ; une reconnaissance destinée à vous aider à faire avancer cette cause qui est l'affaire de tous ». Le Premier ministre qui conclura son discours en affirmant « Notre combat pour l'autisme à toute sa part dans nos politiques publiques ».

Information, sensibilisation et prévention

Outre la diffusion d'une campagne nationale sur les chaînes publiques rendue possible par le Label grand, cause nationale pour faire appel éventuellement à la générosité publique. Le premier qui a annoncé la mise à disposition des services de la communication du ministère de la Santé pour préparer un document de synthèse sur l'autisme qui puisse être accessible au grand public. Mais aussi l'aide, des services civiques volontaires, seront « pleinement utilisés en matière d'autisme ». Dans ce cadre François FILLON a également annoncé le lancement prochain d'un appel à candidatures « pour que de jeunes volontaires viennent relayer cette démarche d'information sur le terrain (...) et poursuivie au-delà naturellement de l'année grande cause nationale ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir