Contenu principal

Message d'alerte

Francois FILLON lors de l installation du comite interministerielle du handicap en 2011 Le Comité interministériel du Handicap se tiendra à Nancy le vendredi 2 décembre. L'Unapei comme l’ensemble des associations attend des réponses concrètes pour la fondation d'une société inclusive et des moyens à la hauteur de cette ambition. Une promesse engagée par le Président de la République François HOLLANDE, qui avait annoncé lors de la dernière conférence nationale du handicap vouloir « bâtir » une société inclusive. Un discours qui serait encourageant « s'il n’était pas si éloigné du quotidien des personnes handicapées. Plus de 47 000 sont encore sans solution. 8000, dont plus de 2000 enfants sont exilées vers la Belgique faute de solutions d'accueil et d'accompagnement en France ; et ce nombre ne cesse d’augmenter » souligne l’UNAPEI.

Des promesses sont faites, mais rien ne change, et ce en dépit même du cadre juridique posé par la loi handicap du 11 février 2005.

Un comité et un plan ambitieux mais lequel ?...
L'Unapei réclame un plan ambitieux, armé de moyens à la hauteur des promesses faites par l'État, pour répondre aux besoins de toutes les personnes qui souffrent de troubles du neuro développement*. Si l'urgence est la réponse aux besoins des personnes, actuellement sans aucun accompagnement, comme le montrent encore les manifestations faites devant la préfecture de Bretagne, ce plan doit initier une nouvelle approche de la politique du handicap qui vise une société inclusive.

Ainsi, les attentes et les désirs des personnes handicapées doivent être pris en compte, leurs besoins doivent être évalués et anticipés. L’école, premier lieu de mixité, doit réellement devenir Inclusive. « Comment oser rêver d'une société inclusive, si l'État faillit déjà à rendre effectifs les droits actés par la loi de 2005 ? Nous ne renonçons pas à ce projet de société, sans privilèges, exclusivités ni exclusions. Mais nous demandons au gouvernement de ne plus reléguer le concept de société inclusive du côté de l'utopie, en proposant enfin un plan d'action concret et des moyens réalistes pour y parvenir » a déclaré Christel PRADO, Présidente de l'Unapei.

Un plan ambitieux que les précédents gouvernement y comprit celui de François FILLION qui l'avais lancé en 2011, avait promis près de deux deux promesses, mais combien ont été réalisé dans la pratiques quasiment aucune et celle de l'emploi ou l'accessibilité en et un exemple concret. Pour le premier celui-ci n'a eu de cesse de progresser avec une poussé importante en 2013 et 2015 et celle de l'accessibilité avec la création d'agenda repoussant les limite a 2024...a bon entendeur salut !!!

La Rédaction

* Autisme, polyhandicap, les troubles DYS, TDA (Trouble Déficit de l'Attention Hyperactivité), IMC (Infirmité Motrice Cérébrale)

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir