Contenu principal

Message d'alerte

Manuel VALLS Marisol TOURAINE et Segolene NEUVILLE acceuilli par les elus locaux et les responsables associatifsCinq jours après la réunion du CIH à Nancy en présence de l’ancien premier ministre, Manuel VALLS, l’APAJH a décidé une nouvelle fois d’apporter son soutien a ce gouvernement et a sa politique, contrairement au choix d’autres associations qui se montre largement plus prudent. Une feuille de route qui sera la deuxième du quinquennat de François HOLLANDE, la première réunion du CIH du 25 septembre 2013 ou avait vu le jour 165 promesses dont beaucoup sont toujours en attente de réalisation, complétée par deux Conférences nationales du handicap des 11 décembre 2014 et 19 mai 2016, qui elles n’ont plus n’avait pas convaincu ni en matière d’emploi ou d’accessibilité...

Une feuille de route dont Jean-Louis GARCIA, président de la Fédération des APAJH souligne une « volonté de la part du gouvernement de faire progresser la citoyenneté des personnes en situation de handicap sur tous les aspects de la vie. Il est nécessaire que l’ensemble des acteurs qui accompagnent les personnes et familles concernées par le handicap porte cette ambition d’une société inclusive et mette en œuvre les actions concrètes présentées à l’occasion de ce CIH ».

Le président de l’APAJH complète en saluant « l’annonce de la suppression, longtemps attendue, de la barrière des 75 ans concernant le bénéfice de la PCH pour les personnes qui y avaient droit avant 60 ans, l’indispensable soutien aux familles et aux aidants, le renforcement de l’accompagnement pour les personnes ayant un handicap psychique ainsi que les actions annoncées en direction des femmes en situation de handicap victimes de violence. ».

La Fédération des APAJH se reconnaît dans les 14 actions prioritaires annoncées qui font écho à la Charte de Paris pour l’Accessibilité universelle adoptée par le Congrès de l’APAJH en juin 2014. En complément de ces actions, la Fédération souligne sa satisfaction de constater la volonté de poursuivre les actions engagées pour les personnes avec troubles autistiques, celle de la prise en compte de façon accrue le handicap psychique ainsi que selon elle l’améliorer la prise en compte du polyhandicap. L’annonce de cette feuille qui pour l’association représente une volonté réelle d’ « un partenariat constructif avec les pouvoirs publics afin que l’ambition de ce CIH se concrétise sur l’ensemble du territoire ».

Jean-Louis GARCIA qui n’aura dans son communiqué ni abordé l’aspect de l’emploi ou celui économique ou même de l’éducation, précise simplement l’exigence d’une accessibilité universelle, mais que celle-ci est « un préalable, car elle nous oblige à une réflexion globale de la naissance à la fin de vie. Au sein d’une société inclusive, le parcours de vie des personnes en situation de handicap doit se penser comme celui de tout un chacun, c’est cela l’ambition d’un mouvement citoyen comme l’APAJH. Osons collectivement, à partir des situations extrêmes, répondre enfin aux besoins de tous ! ».

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : Fédération des APAJH

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir