Contenu principal

Message d'alerte

Calandrier de la Federation des aveugles de franceA trois mois du premier tour des élections présidentielles qui auront lieu le 23 avril 2017, et quelque jour après la présentation d’un appel lancé par le collectif interassociatif pour l’accessibilité. La Fédération des aveugles de France présente son calendrier sous le thème de la citoyenneté qu’elle espère sera au cœur des débats, interpelle une nouvelle fois décideurs politique et économique sur les « barrières inacceptables rencontrées par les déficients visuels pour être des citoyens à part entière ».

« Un candidat ne devrait pas dire ça »
Pour son septième calendrier, la Fédération revient à la forme première, des images de femmes et d’hommes politiques où l’on détourne cette fois leurs propos volontairement. La FAF qui a choisi de reprendre le slogan d’un livre publié par François HOLLANDE, « Un candidat ne devrait pas dire ça ». Un slogan qui exprime la force de la la désillusion de femmes et hommes handicapés de la vue qui, loi après loi, mesures après mesures, promesse après promesse, constatent que leur pleine citoyenneté reste un vain mot.

Un manque de citoyenneté et de reconnaissance...
Une situation, pour la quel la Fédération rappel que si effectivement l’inclusion des déficients visuels a progressé et que leurs reconnaissances et aujourd’hui en partie acquise beaucoup d’inégalité demeure. Pour preuve les élections présidentielles ou programme politique et bulletin de vote ne sont toujours par écrit en braille.

Un taux chômage qui touche près de 50% de personnes aveugles, moins de 5% des livres édités chaque année accessibles, de trop nombreux départements dépourvus de services d’inclusion scolaire, 20% seulement des bâtiments qui respectent la réglementation sur l’accessibilité. « Une société du numérique qui pose des défis à l’accès à l’information et aux droits, les exemples sont trop nombreux, trop criants pour que les 1 700 000 personnes déficientes visuelles de notre pays acceptent comme argent comptant les promesses qui ne manqueront pas de leur être faites », souligne la FAF dans son communiqué.

Une association qui fête son centenaire...
Au moment de fêter son centenaire et d’ouvrir à l’UNESCO les 26 et 27 janvier 2017 « les premiers entretiens des Aveugles de France », la Fédération interpelle. « Nous serons attentifs à vos propos, Mesdames et Messieurs les candidats et nous n’oublierons pas vos engagements. L’élection passée, la Fédération reviendra vers vous afin que les promesses ne regagnent pas le magasin de l’oubli. Tel est le message du septième calendrier des Aveugles de France ».

Stéphane LAGOUTIERE

Source : FAF

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir