Contenu principal

Message d'alerte

Anne ROLLAND Kinesitherapeute de profession proprietaire de JOOS et desormais son compagnon mais aussi un instrument de liberte et d autonomie pour sa maitresseVéritable instrument d’autonomie et de liberté pour les déficients visuels ou les personnes polyhandicapées, JOOS, labrador noir de 2 ans et demi ne se doute sûrement pas qu’il est tout un symbole pour le mouvement du chien guide. Un jeune chien qui sera demain 3 mars 2017, à l’ occasion d’une cérémonie le représentant d’un symbole du travail accompli par l’association des Chiens Guides d’Aveugles du Centre Paul CORTEVILLE, située à Roncq dans le Nord qui fête cette année ces 65 ans d’existence.

Une médaille pour JOOS...
C’est une journée particulière que va vivre ce jeune Labrador qui se verra remettre en milieu d’après-midi une médaille symbolique par le Président de la Fédération Française des Associations de Chiens guides d’aveugles (FFAC) Paul CHARLES, et la marraine du mouvement des chiens guides, Noémie LENOIR. JOOS qui deviendra le symbole pour tous les acteurs du mouvement du chien guide : non ou malvoyants, équipe d’éducation de chien guide, bénévoles et familles d’accueil.

Un chien remis a sa maîtresse, Anne ROLLAND, il y a deux ans qui a elle été pour elle un instrument de liberté et d’autonomie retrouvé « Un jour, j’ai pris conscience de mon handicap visuel et le chien guide m’est apparu comme une évidence. Car avant cela, je me déplaçais sans aide technique et je mettais ma sécurité en péril ». Une réalité dans une société dans une société ou l’accessibilité reste beaucoup au stade des promesses politique et ceux malgré la loi de 2005. « Je suis désormais plus serein dans mes déplacements, j’avance sans crainte et je ne bute plus sur des marches lorsque la lumière est plus sombre. Puis les traversées aux passages piétons sont beaucoup plus rassurantes, car avant Joos, rien n’identifiait mon handicap visuel », précise Anne ROLLAND.

Un acteur et un facteur d’inclusion sociale et professionnel pour des hommes et des femmes comme Anne qui exerce la profession de Kinésithérapeute de profession, « Joos m’accompagne tous les jours au travail. Il m’accompagne également à mes cours de yoga » conclut-elle.

La FFAC, qui œuvre chaque jour sur le terrain pour faire avancer cette cause et regroupe 9 associations régionales, 16 centres d’éducation, mais aussi une association nationale d’utilisateurs, un centre d’éducation de chiens guides pour enfants et adolescents ainsi qu’un réseau d’élevage de chiots.

Un centre au cœur d’une histoire d’amitié...
Un centre qui n’est pas l’expression d’une idée charitable quelconque, mais celle d’une rencontre en 1952, pendant ses vacances à Cayeux-sur-Mer, de Paul CORTEVILLE avec une personne non voyante avec qui il se lie d'amitié, découvrant un monde de solitude qu'il ne soupçonnait pas. Passionnée des chiens Il a entendu parler des expériences d’éducation de chiens en Allemagne et aux États-Unis. C’est avec acharnement qu’il va alors quelques semaines plus tard mettre en œuvre cette idée qui deviendra ensuite celle de toute une vie, la mise au point de sa propre technique d'éducation de chiens guides.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Centres Paul CORTEVILLE / FFAC 2017

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir