Contenu principal

Message d'alerte

Hugo HORIOT ecrivain philosophe et comedien sur le plateau de la chaine N23 lors debat sur l autismeLe philosophe Hugo qui avait annoncé quelques jours avant la clôture des parrainages vouloir se présenter aux présidentielles, regrettant le manque d’intérêt des politiques face à l’autisme, est intervenu sur la chaîne N23 à l’ occasion de journée mondiale de l’autisme. Exprimant à nouveau la situation de ces concitoyens qui comme lui ont le sentiment de vouloir être enfermés dans une boite. Pour lui « Rien de nouveau : alors qu’une grande part des personnes autistes est scolarisée, à une vie professionnelle et sociale à l’étranger, l’autisme en France est toujours victime de l’épidémie grandissante de l’ignorance et de la bêtise de certains ».

Invité de la chaîne il est notamment intervenu après un documentaire diffusé à 22 h 50 faisant l’apologie d’une torture nommée « packing », que notre pays est le dernier au monde à pratiquer sur des personnes autistes pour « calmer leurs troubles ». Une émission qui aura accueilli a l’occasion de ce débat ou il aborder trois grandes thématiques : qu’est-ce que l’autisme, la vie de l’autiste et de son entourage ainsi que la prise en charge et les traitements, Églantine EMEYE, maman du petit Samy; M’Hammed SAJIDI, président de l’association «Vaincre l’autisme», Philippe VAN DEN HERREWEGHE, délégué ministériel à l’emploi et à l’intégration des personnes handicapées auprès des ministères de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et la Recherche.

Une journée sous forme de « carnaval bleu »
« Des spots de sensibilisation réclament le rapatriement des autistes déportés à l’étranger pour les ramener dans des « structures adaptées » sur notre territoire s’interroge le philosophe, des manifestations arborent banderoles et slogans pour « vaincre » l’autisme. De nombreuses organisations préconisent des « traitements » et entendent orienter la recherche en vue de nous « soigner ». Taxés hier de « psychotiques », qualifiés aujourd’hui de « maladie génétique », gourous et charlatans prétendent déjà nous « guérir ». Ce « carnaval bleu » débutant le 1er avril, en ce 2 avril, journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, « on leur pardonnera » insiste-t-il.

La France victime de son ignorance... ?
Hugo HORIOT, qui fait lui un constat sévère vers une France toujours selon victime de son ignorance et de la bêtise d’autre. « Mes pensées vont à ceux pour qui le droit à l’éducation et à l’accompagnement vers l’autonomie est interdit. Elles vont aussi vers ceux pour qui l’accès à l’emploi est refusé et dont la communauté méprise les nombreuses compétences et talents. Une pensée particulière pour ceux d’entre nous, qui nécessitant parfois un milieu protégé, sont maintenus en milieu fermé ».

S’interrogent sur la progression d’une population autiste en nette augmentation, « que se passera-t-il, quand à force de lui attribuer des « places », il y aura bientôt plus de personnes « placées » que de personnes en liberté ? La volonté de mettre à l’écart ou d’éradiquer toute spécificité humaine s’écartant du spectre de la norme, établi sur des critères arbitraires, n’est-il pas le symptôme d’une civilisation profondément malade ? »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Hugo HORIOT / Chaîne N23

 


Liberté, égalité, diversité - Autisme : la... par numero23

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir