Contenu principal

Message d'alerte

Les francais invite a se mobilise pour accompagne les ancien au bureau de voteOui le droit de vote doit accessible a tous les citoyens quelques soit leurs handicaps ou encore leurs pertes d’autonomie comme pour ceux qui à cause de l’âge peuvent avoir des problèmes pour ce rendre a leurs bureaux de vote ! Alors oui il n'y a pas d'âge pour faire entendre sa voix ! L’organisme Retraite Plus invite les citoyens à dépasser l’utilisation de la traditionnelle procuration et d’aller procéder directement à ce geste citoyen en encourageant les personnes âgées a voté grâce à des accompagnantes bénévoles.

De moins en moins de votants chez les personnes âgées...
En 2010, seulement 54 % des EHPAD disaient avoir mis en place des mesures afin de faciliter le vote de leurs résidents. Un chiffre confirmé par les statistiques de l’INSEE selon lequel près de 25 % de + 75 ans se sont abstenue en 2012 vraisemblablement du fait de leur mobilité plus réduite, notamment au premier tour de la présidentielle ou des législatives. Les personnes recensées dans les communautés maison de retraite, résidence de soin de longue de durée, etc. sont également moins souvent inscrites (83 %). Une situation qui n’est toujours volontaire, mais liée aussi aux problèmes de déplacement pour se rendre au bureau de vote.

Encourager le vote chez les plus anciens...
À moins de trois semaines d'une élection présidentielle qui s'annonce décisive, Retraite Plus, entend mettre en avant l'importance de ce geste citoyen et encourage le vote des personnes âgées même dépendantes. Créant pour cela une interface de bénévolat au service des personnes âgées isolées afin que celle-ci puisse se mettre en contact avec un bénévole dans le but de se rendre au bureau de vote.

Une opération réalisée également menée également pour l’élection présidentielle et législative, par Apef Services, réseau national de services à la personne, qui a lancé un service spécial d’accompagnement à destination de tous ceux qui ne peuvent pas se rendre au bureau de vote par leurs propres moyens. Une opération qui ressemble plus a une opération commerciale puisqu’à la différence de l’opération organisée par Retraite Plus celui-ci n’aura rien de bénévole étant disponible uniquement moyennant un forfait de 20 €.

L'objectif ? « Dépasser la traditionnelle procuration et encourager le vote des personnes âgées comme véritable acte politique et citoyen en leur permettant d'être accompagnées par des bénévoles pour se rendre dans un bureau de vote puis dans un isoloir » soulignent les responsables de l’organisme de gestion d’établissement de maison de retraite. Une initiative qui pourra voir a nouveau mise en œuvre pour les élections législatives quelques semaines plus tard et pour lequel il serait peut être nécessaire a l’image de ce qu’a fait la commune de la ville de Rezé en Loire-Atlantique, pour des déficients intellectuels permettra de rapprocher les citoyens avec les élus et la politique.

Promouvoir le lien intergénérationnel...
Une opération qui sans nul doute représente aussi une excellente occasion de mise en relation entre des personnes âgées et des volontaires actifs de la génération précédente voir encore plus jeune et créée ainsi un instrument de rencontre de liens intergénérationnels. « En effet, mis à part la satisfaction qu'un ainé peut ressentir en participant à la vie politique et citoyenne, c'est aussi l'occasion de partager un moment entre une personne âgée et un actif et ainsi de renforcer le lien intergénérationnel » souligne le Directeur général. alors que vous êtes accompagnant ou accompagné rendez-vous dès aujourd'hui sur le site de l’opération.

Un vote qui prend de l’ampleur...
Malgré un taux d’abstention assez fort chez les personnes les plus âgées de façon générale celui-ci reste très variable selon l’âge, mais aussi la perte ou non d’autonomie ou encore celle ou non de la présence en établissement. A contrario le troisième âge et les seniors c’est â dire ceux âgés de plus de 60 ans ne cessent de prendre de l’ampleur. Un vote que les partis politiques et les candidats ont pris en compte dans leurs programmes allant portés jusqu’à contractions pour essayer de ramener cet électorat sous sa coupe !

Stéphane LAGOUTIÉRE

Sources : Retraite Plus / INSEE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir