Contenu principal

Message d'alerte

Le Chef de l'Etat Emmanuel Macron en déplacement avec son épouse BrigitteL’autisme sera donc au cœur elle aussi de la politique française cette semaine, au lendemain de la journée mondiale de sensibilisation du 2 avril. Le chef de l’État en compagnie de son épouse et des ministres Sophie CLUZEL et Agnès BUZYN sera demain 5 avril en visite à Rouen sur ce thème. Une visite annoncée dans la soirée du 2 avril, tandis que son premier ministre Édouard PHILIPPE dévoilera les contours du 4e plan autisme qualifié plutôt « stratégie », le 6 avril à Matignion.

Deux visites aux programmes…
Sans savoir si le Chef de l’État ou plutôt son épouse Brigitte MACRON répondra a l’invitation faite par la présidente de l’association SOS Autisme, de connaitre la vie quotidienne des mères de famille vivant l’autisme à travers leurs enfants. Le chef de l’État qui dans un tweet avait affirmé le 2 avril « L’autisme pose chaque jour à notre société le défi du mieux vivre ensemble. On ne fait jamais trop d’effort pour s’ouvrir à la différence ».

Le président qui devrait arriver à 10 h au CHU où il visitera le Centre d’action médico-sociale précoce (Camps) et l’Unité d’intervention développementale précoce (Unidep).Il s’agit d’une unité spécialisée dans le dépistage de l'autisme qui utilise la méthode de Denver qui permet de poser un diagnostic par le prisme du regard. Selon nos informations le chef de l’État pourrait se livrera à ce test. Une première visite qui selon les syndicats du centre hospitalier a appelé le personnel à manifester auquel devraient se joindre les étudiants de la faculté de droit.

Une visite dont la deuxième étape consacrée toujours en compagnie de son épouse Brigitte MACRON a la crèche Graffiti’s, rue Eustache-de-la-Querière. Le président de la République qui a prévus a cette occasion un échange avec les familles. Une conversation qui devrait notamment préciser aux familles quelques informations sur le 4e plan qualifié de stratégie et qui devrait mettre l’accent sur l'intervention précoce, la scolarisation, l'inclusion des adultes, le soutien aux familles et la recherche. Avec l'objectif que la France « rattrape son retard » comme annoncé par le premier ministre dans un tweet daté du 2 avril. Son appel : « Changeons la donne ! »

Stéphane LAGOUTIÉRE

Source : Présidence de la République 2018

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir