Contenu principal

Message d'alerte

Jean-Michel BILLAUT, acteur de l'Internet français, a été amputé d'une jambe en juin 2009, suite à une rupture d'anévrisme poplité entraînant une ischémie aiguë. Un type de rupture qui peut aujourd'hui se traiter par un pontage, à condition que cette opération soit réalisée dans les deux heures qui suivent. Or cela a pris sept heures à Jean- Jean-michel BILLAUT a droite et son petit fils Arthur dans une poussette. Avec mon petit-fils Arthur. J'entreprends mon action pour qu'il n'ait pas à subir comme moi une bavure d'urgence sanitaire..., déclare Jean-Michel BILLAUTJean-michel BILLAUT a droite et son petit fils Arthur. J'entreprends mon action pour qu'il n'ait pas à subir comme moi une bavure d'urgence sanitaire..., déclare Jean-Michel BILLAUTMichel BILLAUT pour arriver sur une table d'opération. Trop tard. La jambe était nécrosée. L'amputation était inévitable.

Pourquoi tout ce temps alors que Villiers-le-Mahieu se trouve en Île-de-France, l'une des régions les plus peuplées d'Europe, et en principe les plus « médicalisées » ? Le SAMU de Versailles, qui ne s'est pas déplacé malgré un diagnostic précis du fils ostéopathe de Jean-Michel, l'a fait envoyer par les pompiers locaux à l'hôpital de Mantes-la-Jolie.

Au service d'urgence de l'hôpital, l'interne de service a confirmé le diagnostic de son fils, et lui a dit qu'il serait envoyé dans une clinique privée. Jean-Michel Billaut a dû attendre une heure - alors que le temps était compté - pour qu'une ambulance arrive pour le conduire à la clinique chirurgicale mantaise. Clinique privée située à Mantes-la-Jolie. Pourquoi l'a-t-on d'abord envoyé dans un endroit qui ne pouvait pas le soigner, alors que le temps était compté ? Arrivé dans cette clinique, il n'était pas attendu.

Une plainte déposée au Parquet de Versailles en juillet 2011

jean-michel-BILLAUT sur ma table à verticaliser pour remettre en état les muscles de la jambe qui lui reste avec son kiné portugais a droite...jean-michel-BILLAUT sur ma table à verticaliser pour remettre..Contre toute attente, Jean-Michel, avec l'aide de sa famille et de ses nombreux amis, a surmonté cette épreuve tragique. Il décidé alors de porte plainte en juillet 2011 au Parquet de Versailles pour « coups et blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois mois ». Le Parquet de Versailles qui a ordonné une enquête est actuellement en cours... *

Jean-Michel BILLAUT de précise n'avoir « aucun ressentiment contre qui que ce soit. Ma plainte ne va certes pas me rendre la jambe biologique, mais je fais cela pour mettre mon problème sur la place publique.» À ce titre celui-ci a mis en place un page sur Facebook celaauraitpuvousarriver.com pour informer et débattre sur le sujet. Une page où il invite tous ceux qui le souhaitent à le rejoindre afin précis-il à pouvoir discuter et former une chaîne de solidarité. Il souhaite aussi inviter l'ensemble des élus de France - présidentiables, parlementaires, conseillers généraux, à préciser leurs intentions dans ce domaine. « Il me semble que dans la campagne présidentielle qui va se terminer, peu de présidentiables en parlent. Espérons que les élections législatives qui vont suivre seront plus ouvertes sur les problèmes de santé des Français, aussi importants que l'emploi, la sécurité ».

Un combat pour lequel il souhaite que celui-ci puisse servir d'exemple à système de santé et notamment des urgences et que Jean-Michel BILLAUT qui se demande combien a coûté mon voyage dans le monde de la santé française ? Entre les coûts et indirects ? « Difficile à savoir avec les multiples systèmes de remboursement (Sécurité sociale, mutuelle), de prises en charge diverses à des taux multiples ... Avec mon petit-fils Arthur. J'entreprends mon action pour qu'il n'ait pas à subir comme moi une bavure d'urgence sanitaire... » Conclut-il avec conviction

La Rédaction

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir