Contenu principal

Message d'alerte

L’école des chiens guides d’Aveugles de l’Ouest, dont le siège est situé à Bouchemaine près d’Angers lors de la journée porte ouverte en 2011. Un moniteur avec un chien en formation apprend a celui-ci a évité des travaux sur la chaussé. ©FFAC/FHIIl serait selon la fédération française des associations de chiens guide (FFAC) 1 chien-guide pour 100 personnes déficientes visuelles, cela signifie que seulement 1 % des personnes non voyantes et malvoyantes en bénéficient. Un chiffre qui exprime pour l'association une situation inacceptable et ceux qui sont malgré les deux cents chiens remis chaque année par les écoles membre de la Fédération. Il est temps de faire évoluer la situation telle est le message que souhaite faire passer à nouveau l'association au moment du changement politique.

La déficience visuelle impacte profondément l'autonomie dans la vie quotidienne et la vie sociale. Plus d'une personne déficiente visuelle sur deux souffre d'une incapacité sévère dans sa mobilité et ses déplacements (difficultés fréquentes pour sortir du domicile se rendra son lieu de travail, prendre les transports en commun, faire les courses)

À l'occasion souhaite rappeler que contrairement aux idées reçues et notamment par les personnes concernées, il ne faut pas hésiter à avoir le réflexe chien-guide, un animal remis gratuitement. Pour l'obtenir, il n'est pas nécessaire d'avoir une activité professionnelle, les chiens remis ne sont pas réservés exclusivement qu'aux personnes aveugles. Ainsi, une personne malvoyante pourra, elle aussi en bénéficiait. L'association qui rappelle également que les maîtres de chien guides peut bénéficier d'une allocation forfaitaire de 50 € par mois pour les frais d'entretien tels que la nourriture le vétérinaire par exemple. À noter cependant que cette allocation ne pourra être attribuée que si le chien provient d'une école labellisée.

Comme tout à chacun, le chien-guide partira lui aussi un jour à la retraite, une situation pour lequel généralement les associations qui font don de ce chien suivent de près afin de pouvoir remplacer celui-ci le jour de son départ. Il existe aujourd'hui plus de 10 écoles réparties en France qui tente par tous les moyens de satisfaire la demande. Alors pour toute demande ou question, vous pouvez contacter le numéro vert mis en place par l'association au : 0 800 147 852

carte france avec les logos et leurs localisation des école chien guide de la FFAC. © FFAC / FHIRappelons également que la perte de la vision peut apparaître brutalement progressivement à n'importe quel moment de la vie et de toucher toute personne à tout âge. Dans l'enquête publiée en 2005, l'OMS prévoit un doublement du nombre de personnes déficientes visuelles dans les 25 prochaines années. À ce jour, plus de 3.346 000 de personnes sont atteintes de déficience visuelle au sens large. Alors que près de 1.7 millions d'entre elles ont aujourd'hui si de simples troubles de la vision, mais certains seront les malvoyants profonds ou les aveugles de demain.

Aujourd'hui pour la fédération française des chiens guide aveugle, celle-ci affirme l'importance du rôle que chacun des Français peut jouer pour aider à une meilleure inclusion des personnes déficientes visuelles à gagner leur indépendance dans la société. 

Une semaine d'information et de découverte

L'occasion aussi de rappeler dès à présent l'organisation en septembre prochain du 24 au 30 de la première semaine nationale du chien-guide d'aveugle avec une journée porte ouverte dans les 10 écoles de la fédération. Une manifestation ou les visiteurs pourront ainsi mieux appréhender le handicap visuel grâce à des ateliers comme la découverte sensorielle dans les pièces noires en ou encore des parcours d'obstacles souvent ou bien avec des lunettes de simulation des différents types de malveillance. Une mise en situation très concrète de la marche avec un simulateur de chien guide sera aussi proposée dans de nombreuses écoles, tout comme de découverte de maths du matériel informatique adapté à la cécité. Une opération pour lequel l'association en ouvrant leurs portes espère ainsi convaincre de nouveaux maîtres chiens, de nouvelles familles d'accueil pour l'échelon ainsi que de nouveaux bénévoles et donateurs.

Stéphane LAGOUTIERE

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir