Contenu principal

Message d'alerte

2012.09.07.buckingham-palaceCertes me direz-vous, les conseilleurs ne sont pas les payeurs et quel banquier peut mieux savoir cela. Il n'en reste pas moins que les questions posées sur l'indifférence de la société générale à vis-à-vis du sport adapté à, semble-t-il porter ses fruits. En effet alors que les jeux paralympiques vont prendre fin le 9 septembre prochain la banque et partenaire de l'équipe de France paralympique a invité des 31 médaillés et représentant des deux fédérations handisports et sport adaptées.

Parmi les participants, les deux médaillés olympiques à Londres, l'haltérophile SOUHAD GHAZOUANI, médaillés d'or et le pongiste déficient intellectuel Pascal PEREIRA-LEAL, médaillé de bronze. Mais aussi, Daniel Royer athlète multi médaillé au niveau mondial engagé dans le concours de saut en longueur, la cavalière Nathalie BIZET, médaillée olympique à Atlanta, ou encore la nageuse Alicia MANDIN, qui appartient a la catégorie déficiente intellectuelle et ex-championne du monde des 50 brasses. Sportif et accompagnateur invité à un circuit découvert de la ville. L'occasion pour eux de se laisser guider par les collaborateurs du groupe Société Générale basés à Londres et désireux de mieux faire connaître leur capitale aux sportifs.

Un programme d'échange créé au départ entre la banque et la Fédération française handisport, « Nous ne voulions pas limiter notre partenariat à un simple effet d'annonce, mais au contraire donner l'opportunité à nos collaborateurs de s'impliquer au sein d'un événement de partage entre personnes valides et sportives handicapées, dont l'énergie et le courage en font des modèles pour chacun », explique Cécile JOUENNE-LANNE, responsable Citoyenneté au sein de Société Générale.

La Société Générale qui souhaite selon elle affirme chaque année, au travers de son partenariat avec la FFH, son engagement pour l'Handisport, qui porte au plus haut les valeurs de dépassement de soi, d'esprit d'équipe et de solidarité, chères au groupe, et met tout particulièrement l'accent sur les initiatives visant à faciliter l'intégration sociale par le sport des personnes handicapées, quelle que soit la nature de leur handicap.

Programme d'échange et de valeur que l'entreprise pourrait aussi soutenir, au travers des sportifs des sports adaptés qui faut-il le rappelé sont plus de 45 000 licenciés en France. Mais l'invitation de deux des quatres sportif présent à londres montre un signe encourageant. L'avenir nous dira comment le groupe envisage sa conception universelle du sport pour tous et ceux quel que soit le handicap...

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir