Contenu principal

Message d'alerte

Philippe CROIZON et son co pilote sur ligne de depart donnee 16h 23 heure francaiseOriginaire de Châtellerault dans la Vienne, l’aventurier aux quatre membres amputés, âgés de 48 ans, qui après quelques paris prestigieux comme la traversé de la manche à la nage à l’origine de sa célébrité que certains estime parfois exagérer s’engage dans un nouveau pari comme quatre autres handicapés moteurs. Une traversé dans l’édition du plus célèbre des rallyes-raids le Dakar 2017. Une course de deux semaines et 8 800 kilomètres en direction de Buenos Aires, par-delà la haute montagne bolivienne, pour le Dakar le « plus dur » de l’ère sud-américaine auquel ils vont participer...

Changement et nouvelle mesure applicable a partir du 1er janvier 2017Comme deux fois et encore un peu plus en début de chaque année la France prend rendez-vous avec les traditionnels changements annuel. Des changements qui n’auront rien d’une révolution cette année encore et qui vont de la carte d’invalidité format carte bancaire, a la loi travail, au prélèvement d’organe ou encore celui des services a domiciles ! Des Français seront aussi touchés au niveau du porte-monnaie avec des sorties plus importantes que celle des revenus...

Greffe d un reinÀ la suite de la parution publiée de l’enquête Mediapart du 21 décembre dernier, intitulé "Hôpital, l'absurde rente de la dialyse", rapprochant des dépenses inconsidérées « de 3,1Mds€ par an à la dialyse, au détriment de la greffe pourtant moins coûteuse ». Des accusations que réfute la FNAIR qui comme la Société Francophone de Dialyse et la Société de Néphrologie, tient à manifester son désaccord avec cette vision caricaturale de la prise en charge de l'insuffisance rénale chronique en France. Une préférence publiée dans un livre intitulé « D’autres reins que les miens », témoignages de patients et de médecins, dont l'auteur Yvanie CAILLE, et à l’origine de l’association de patients Renaloo.

Deux agents de la police nationale en serviceDeux hommes âgés d’une vingtaine d’années ont placé en détention après leur mise en examen début novembre par la gendarmerie pour avoir de Port-Brillet (Mayenne). Une affaire qui commence après la disparition de la victime le 26 octobre dernier sans laisser de traces d’un petit village de 1800 habitants. Deux hommes dont le procès devrait avoir début 2017 selon le parquet du Tribunal Correctionnel. Une agression qui envers les personnes en sitution de handicap qui ne cesse d'être de plus en plus nombreuses et notamment envers les déficients mentaux et non-voyant.

Grand Corps Malade lors d une seance de dedicace a la fnac juin 2006Le slameur français, Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien MARSAUD, connu pour ces nombreux textes et apparitions sur scène depuis 2005, ce dernier face a des lycéens du Charles-Péguy à Marseille, pour témoigner de son prochain dont la sortie est prévue 1er mars 2017. Le slameur français qui après celui d’acteur a enfilé celle de réalisateur pour adapter son roman du même nom, en compagnie du cinéaste Mehdi IDIR. L’artiste venu devant les jeunes témoigner de son expérience en centre de rééducation après un accident de la moelle épinière après son accident suite à un plongeon dans une piscine en 1997. Une discussion sans tabou sur le handicap, la maladie, entre une génération plus habilitée à se comprendre...

Depakine Chrono du Laboratoire SanofiLors d’une conférence de presse dans les locaux de l'Association d'aide aux parents d'enfants souffrant du syndrome de l'anticonvulsivant quatorze familles ont annoncer avoir engagé une action de groupe de faire reconnaître la responsabilité du laboratoire pharmaceutique SANOFI dans les malformations et troubles de leurs enfants et de demande une indemnisation de leurs enfants. Une démarche inédite en matière de santé publique soutenue par l’APESAC après celle que avait déjà engagé en pénal sa présidente Marine MARTIN.

 

 

Ceremonie d hommage aux victimes civiles handicapees ou malades depot d une gerbe devant la plaque commerativeSi la cérémonie en présence du Président de la République, François HOLLANDE fut certes émouvante en ce 10 décembre, journée internationale des droits de l'Homme, le Chef de l’État saluant à la fin du dépôt de gerbe les personnes en situation de handicap présente avant son discours. On peut se demander si l’État français a réellement voulu se remettre en question et admettre sa responsabilité dans ce dossier. Une cérémonie auquel aura participé Jean-Marc TODESCHINI, secrétaire d’État chargé des Anciens Combattants et de la Mémoire et de Ségolène NEUVILLE, secrétaire d’État, chargés des Personnes handicapées et de la Lutte contre l’exclusion.