Contenu principal

Message d'alerte

Affiche Votez pour la meilleure initiative affiche du projet FDFALe 8 septembre dernier, Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes a lancé une grande mobilisation contre le sexisme. Ce plan d’actions et de mobilisation « Sexisme, pas notre genre ! » inclut un label qui distingue les initiatives qui œuvrent en faveur de l’égalité femmes/hommes. À ce jour, près de 400 initiatives ont été labellisées. Sur ces 400 initiatives, 57 finalistes ont été présélectionnés par le comité de suivi du Plan d’actions et de mobilisation contre le sexisme.

Un tique  a l origine de la maladie de Lyme« l’objectif c’est surtout c’est de faire changer le système et notamment les testes qui auront retardé ma prise en charge et dont les responsables sont à la fois les laboratoires et les autorités sanitaires » explique cette femme qui souhaite garder l’anonymat, et résidant dans le Cantal. Une mère de famille qui a décidé de porter plainte contre X pour tromperie aggravée en pénal au pôle santé publique du parquet de Paris, après avoir réussi à s’en sortir après plusieurs mois de traitement qui l’auront contrainte dans un fauteuil pendant plusieurs semaines. Comme l’indique son avocat parisien Me Philippe MEILHAC confirmant une information du Parisien.

Flore dans la rue avec la jeune chienne guide d aveugle Jelly qui est rentre dans sa vieLe 7 février prochain à 14 h 30, la chienne guide Jelly sera remise officiellement à Flore par la Fondation Martine Brouder sous égide de la Fondation Valentin Haüy, en présence de Nicole CADET et de Philippe PAUGAM vice-président de la Fondation Valentin Haüy. Une cérémonie qui aura lieu à l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, l’occasion aussi d’oublier quelques instants la polémique au cœur des universités françaises alors même que celle-ci accueil moins de 3 % d’étudiant au niveau national et dont le gouvernement vient de ponctionner les fonds du FIFPH pour assurer leur sécurité !

AFM et sa presidente lors de la reception a l Elysee avec Francois HOLLANDELe Président de la République a reçu ce jour, au Palais de l’Élysée, plus de 300 acteurs du Téléthon et sa Présidente Laurence TIENNOT-HERSENT, à l’occasion des 30 ans de l’événement. Un événement en partenariat avec France Télévision créée en 1987 et qui aura récolté le 5 décembre dernier plus de 80.3 M€ au terme des 30 heures d’émission. François HOLLANDE qui lors de son intervention a souligné la belle réussite française que représentent cette mobilisation, et les innovations scientifiques, économiques et sociales qu'elle a suscitées.

Carte de voteAprès plusieurs associations la FAF, l’APF et hier l’UNAPEI, la commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) estime dans un avis rendu ce 26 janvier 2017, que le droit de vote ne peut être considéré comme un « privilège, mais un droit » et ce a la veille des élections majeures qu’il s’agisse des présidentielles ou des législatives. Une commission qui dans un avis prend la défense des personnes en situation de handicap et notamment intellectuel ou psychique afin qu’ils ne soient plus considérés comme un des cas d’incapacité permettant de suspendre le droit de vote. Revendiquant que la société française et les pouvoirs publics puissent « rendre capable » le droit de voté a toutes les personnes handicapées.

Un electeur deposant son bulletin dans l urne lors d une electionA J-87 du premier tour des élections présidentielles alors que les primaires à droite ont pris fin et que celle de la gauche divisée désignera son vainqueur le 29 janvier prochain. L’Unapei lance un nouvel appel au respect de la citoyenneté, et demande que le droit d’électeur des personnes en situation de handicap mental soit respecté. L'Unapei qui demande la mise en œuvre de mesures concrètes comme celle FALC(1), dès ces élections 2017, pour que chaque français sans discrimination, puisse voter.

Les manifestants du collectif Plus jamais ca devant la cours d appel a ParisA la veille du troisième procès AZF qui s’ouvrira demain a 15 h devant la Cour d’appel de Paris, quelques dizaines de personnes représentant trois associations de victimes ont manifesté aujourd’hui leurs colères a Paris et à Toulouse devant le Centre des congrès Pierre Baudis ou seront retransmis en direct les débats qui doivent durée quatre mois. Organisé les associations et collectif "Plus Jamais ça" et celle des familles endeuillées celle-ci souhaite, voir la condamnation du Groupe Total. Exprimant aussi leur colère face à ce qu’elle considère comme un « exil forcé » à Paris. Une manifestation l’ouverture du procès.