Contenu principal

Message d'alerte

 


 

2009.06.03 - Le 7 juin prochain, 27 pays de l’Union sont appelés à renouvelé deux tiers du parlement européen, mais pour quelle Europe ? Économique, de défense, ou sociale, si la première a montré à la fois son intérêt, mais aussi ces limites en temps de crise, que la seconde commence a prendre forme par des accords de partenariat notamment, celle de l’Europe sociale intéressant directement les 495 millions de citoyens européens semble être encore largement un idéale voire un rêve !

 

Campagne qui non seulement en France, mais dans tous les pays concernés n’aura eu un intérêt relatif tant des partis politiques qui ont lancé cette que 15 jours avant les élections ou des élections même si 69,3 % d’entre eux se disent prêt a allé voté, beaucoup n’affirment toujours pas être certains de la possibilité de leurs députés a faire changé les choses. Manque de considération qui révèle au final l’absence du pouvoir d’un parlement européen ou les décisions continues a ce prendre dans les réunions des conseils des ministres ou des chefs des d’État !

 

S’il n’est pas question de remettre en cause ici l’intérêt d’une telle construction face notamment a la mondialisation et/ou elle reste un argument de point dans le cadre des négociations internationales, il reste que l’aspect démocratique et celle du respect de la voix des citoyens européens et loin d’être entendu. Alors que près de 70 millions de personnes vivent en Europe en situation de handicap, chiffre à triplé si l’on compte les personnes âgées en perte d’autonomie, le nombre de députés concerné directement ou indirectement par cette question et quasi nul au parlement. Pourquoi ? le manque de volonté politique, comme les femmes et qui malgré des textes de loi reste largement minoritaire. Faut-il faire la même chose pour chacune des minorités ? Non ! la solution du citoyen qui doit par sa participation montrée au-delà de ses appartenances politiques qu’il pourrait être prêt a voté pour un candidat parce qu’il représente sa communauté. Comme l’affirmait le Commissaire européen des Droits de l’Homme Thomas HAMMARBERG, dans une interview exclusive « moins de charité et plus d’égalité » Égalité qui se doit d’être aussi présente sur des listes électorales, malgré tout les choses s’améliorent peut-être pas aussi vite que nous le voudrions, mais l’existence de deux candidats en situation de handicap M.Damien Abad dans le Gard prouve que cela et possible !

 

Europe Social cela est-il possible !

L’Union européenne née du charbon et de l’acier, a vu sa transformation avec une Europe économique, celle de la libre circulation des biens et des personnes, celle des prémices d’une défense commune, alors oui l’Europe sociale et possible ! S’il existe aujourd’hui certaines directives en matière d’éducation, de travail ou de seuil de pauvreté, ces textes sont très largement laissés de côté par les gouvernements. Le dernier en est la preuve, alors que les personnes handicapées touchent aujourd’hui 652 € ou que le minimum vieillisse malgré sa dernière augmentation reste à 677,08 € le seuil de pauvreté européen et lui a 890 €. Pourquoi une telle différence ? Alors que plus d’un Européen sur six se trouve dans cette situation en 2007.

 

Aller voté reste un devoir et droit pour chaque citoyen que nous sommes, il convient donc quelques soit le choix que nous ferrons dans l’isoloir de faire en sorte que les droits de la personne en situation de handicap et de leurs familles soient respectés… Petite conclusion pour ceux qui voudrais en savoir plus sur leurs futurs députés et le parlement la parution d’un ouvrage intitulé le parlement européen en 30 questions de Jean-Luc Sauron qui apporte la une compréhension de qui décide quoi et comment, ce que Français et citoyen européen continu a ignoré. A voire dans les l’actualité littéraire. Quant aux résultats ils seront annoncés le 7 juin, à partir de 22 heures, en direct de l’hémicycle du Parlement européen.

La Rédaction

Note : Petit précision nous avions contacté plus de 12 partis politiques, 8 nous ont promis de répondre à nos questions, au final au dernier moment la liste des radicaux de gauche, et le parti écologiste et le modem nous ont fait faux bon a la dernière minute refusant la publication des réponses. Nous vous présentons nos excuses pour ce manque de parité auquel la presse se doit, et notamment pour la présente d’une seule liste à gauche.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir