Contenu principal

Message d'alerte

Salon de coiffure accessibleÀ l’occasion de la Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité, qui aura lieu ce jeudi 30 avril 2015, les Institutions de la Coiffure ont pensé à un concept innovant. Ils ont ainsi développé un salon de coiffure totalement adapté aux personnes à mobilité réduite au sein (PMT) au sein des Établissements d’hébergement pour les personnes âgées et dépendantes (Ehpad). L’objectif est de s’étendre vers d’autres structures telles que les hôpitaux et les maisons de retraite. Et pourquoi dans la société civile ?

Ce n’est pas parce que l’on est une personne handicapée que l’on n’a pas le droit de se sentir belle et pimpante. Se faire coiffer lorsqu'on est en fauteuil roulant, ce n'est pas toujours évident, de passer au bac à shampoing où de trouver une position confortable...

Autant de contraintes qui peuvent transformer ce moment de bien-être en galère ! Soucieuse de répondre à cette problématique, la profession a alors décidé de lancer « Atout âges », un concept de salon de coiffure accessible et offrant plus de confort aux personnes à mobilité réduite (PMR) au sein des Établissements d’hébergement pour les personnes âgées et dépendantes.

Selon les chiffres de l’Insee, on dénombre 12 millions de personnes handicapées en France. Parmi elles, 850 000 sont en fauteuil ce qui représente 2 à 3% de la population française. Des chiffres qui montrent bien que les PMR ne doivent pas être laissées sur le bord de la route et qu’il faut penser à leurs besoins.

Faciliter leur déplacement au sein du salon de coiffure

« On veut accueillir tous les publics y compris les personnes souffrant d’un handicap définitif ou temporaire ainsi que les personnes en fauteuil. On veut leur offrir un espace de coiffage convivial et adapté à leur handicap. La personne handicapée ne bouge plus », explique le Directeur des Institutions de la Coiffure, Jacques MINJOLLET.

L’objectif est de leur faciliter leurs déplacements au sein du salon afin qu’elles fassent le moins d’efforts possibles. Par ailleurs la table de coiffage pourra ainsi être surélevée afin de pouvoir intégrer un fauteuil et les équipements se déplaceront autour de la personne handicapée. Par ailleurs, le bac à shampoing épousera le cou de la personne en fauteuil afin que l’eau tombe dans le bac et non pas sur la personne.

Pour l’heure, ce concept ne concerne que les PMR 

Maintenant, les salons de coiffure dans la société vont-ils enfin prendre conscience de ce fait ? « On ne peut pas ne pas accueillir ce public là car ils ont conscience qu’il faut des espaces adaptés pour les accueillir. Après, on constate que très peu de PMR se rende dans les salons de coiffure. Même si cela coûte un peu plus chez, les professionnels doivent être ouverts à toutes les situations », souffle-t-il.

Pour l’heure, le concept ne concerne que les personnes à mobilité réduite. Il faudra attendre un peu pour voir des évolutions pour les personnes souffrant d’une déficience sensorielle ou mentale. « Pour les autres types de handicap (sensoriel et cognitif), ce sont d’autres problématiques à prendre en compte. Ce n’est pas le tout de dire que mon salon est adapté pour recevoir des personnes handicapées, il faut que le personnel soit formé afin de les accueillir le mieux possible dans son salon de coiffure », rappelle-t-il. Des problématiques surlesquellesl il faudra réflechir un jour ou l’autre...

Par Romain BEAUVAIS 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir