Contenu principal

Message d'alerte

Affiche et_Menu_du_premier_festival_des_Reals_des_Saveurs_du_28_au_30_mai_2015Plus que quelques jours pour réserver votre place, ou ceux qui voudront découvrir, l'alliance de l'excellence et de l'inclusion, dans le cadre d'un menu saveur, servit a midi, du 28 au 30 mai. Trois jours pendant lesquels, l'une des rares femmes reconnue dans la profession, Reine SAMMUT, viendra préparer un menu d'exception concocté avec les travailleurs handicapés de l'auberge, située à la Bastidonne dans le Vaucluse, pour cette première édition des « Réal des Saveurs ».

Un Esat, qui est l'un des neuf établissements et regroupe 220 salariés essentiellement des autistes, qui appartiennent à l'association de la Bourguette.

Un premier repas, qui sera précédé d'un apéritif en présence de nombreuses personnalités politiques locales, départementales, et régionales ainsi que la présence de nombreux parents et amis.

Un défi, et un menu de fête en cuisine !

Trois journées durant lesquelles le repas qui sera élaboré et réalisé uniquement avec des produits cultivés sur l'exploitation du Grand Réal, tous issus de l'agriculture biologique par des cuisiniers autistes de l'auberge sous la direction de Reine SAMMUT. Un travail qui aura permis à l'équipe de l'auberge de partir à la découverte des cuisines de la Fénière à Lourmarin (Vosges). Une équipe qui aura pu découvrir un autre environnement de travail en présence de professionnels ainsi que les techniques de la cuisine gastronomique. Un menu proposé au prix de 45 euros par personnes.

Une femme de cœur au talent exceptionnel

Une participation, dont la chef qui fête ses 38 ans dans la cuisine après avoir abandonné ses études de médecine en 1967. Plusieurs fois récompensé, elle obtient un macaron au guide Michelin, 17 au Gault Millau ou encore 4 points au guide Champérard. Une femme de cœur, qui se dit heureuse de cette participation et regrette le manque de temps qui l'empêche souvent de se « préoccuper de ce qui se passe autour de nous ».

Une découverte du Grand Réal, qui fut « un véritable plaisir de découvrir le travail des éducateurs et leurs patiences avec les "élèves". C'est tout naturellement que j'ai eu envie de les accompagner et faire découvrir ma cuisine aux cuisiniers autistes pour les aider à grandir, et à s'épanouir ».

Des ateliers qu'elle aura découvert, et qui lui auront permis de se rendre compte qu'il faut simplifier les choses et aller à l'essentiel. « Le bonheur que je ressens à travailler avec eux est dans la richesse de l'échange, plus visible, et plus explicite ».

Une femme qui souhaité agrandir ce partenariat puisque d'autres projets sont nés, comme celui de l'intervention deux fois par semaine d'une équipe du Grand Réal, dans les potagers du restaurant de la Fénière a Lourmarin (Vosges). Pour lequel il s'agit « également de partager ses connaissances, c'est un réel plaisir de collaborer avec les résidents et les éducateurs du Grand Real » conclut la marraine de cette opération.

40 ans au service de l'inclusion de l'autisme

Créée en 1973, l'association la Bourguette est devenue un acteur incontournable de l'insertion professionnelle de l'autisme. Une reconnaissance qui s'étend aujourd'hui bien au-delà du département du VaucluseL equipe du Real des Saveurs qui servira le repas avec la chef Reine SAMUT, mais dans toute la région PACA. Elle accueille aujourd'hui plus de 170 résidents et gère neuf établissements à Pertuis et les villages voisins comptant 220 salariés.

Un accompagnement des personnes autistes sans rupture de l'adolescence jusqu'aux personnes vieillissantes, un dernier aspect qui reste malheureusement encore exceptionnel alors que l'espérance de vie tend à rejoindre celle de la population des valides. Une approche fondée notamment, sur l'éducation, le travail, ou la sociabilisation.

Une reconnaissance de leurs particularités et des potentialités des personnes autistes et des enfants polyhandicapés a qui nous proposons « des parcours de vie ou nous avons peu à peu, élaboré une approche originale d'accompagnement » confie les moniteurs, René CARRET et Alain BUISSON, ainsi que Marie France GABRIEL, assistante administrative.

Des résidents, encadrés par une équipe pluridisciplinaire, dont certains travaux, au sein des deux auberges, comme celle de la ferme auberge du Grand Réal entouré de 120 hectares, dont 30 hectares cultivables, ou celle de Valbonne dans le Var. Mais aussi dans une épicerie, ou encore dans le cadre d'activité agricole comme la production d'huile d'olive, d'élevage de cochon ou la fabrication de fromage le tout dans le cadre d'une production biologique. D'autres dans des activités artistiques avec notamment des ateliers de céramique et ferronnerie.

Une association qui après avoir inauguré un nouveau Foyer d'accueil médicalisé et celle d'un Foyer d'accueil médicalisé dédié aux adultes autistes vieillissants. Un travail qui a convaincu l'agence régionale de santé, de choisir l'association, présidée par le Dr Jean Pierre BATTILANA, d'ouvrir avec l'agence régionale d'insertion et le centre hospitalier de Montfavet, une plate-forme novatrice celle d'un IME-SESSAD (Service d'Éducation Spécialisée et de Soins à Domicile) destiné aux enfants et adolescents, entré en service depuis 2014 a Carpentras.

Un travail et un investissement de cette association, dont l'histoire reste encore à écrire, tant pour ces résidents que pour les équipes qui les accompagnent !

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir