Contenu principal

Message d'alerte

Affiche 30eme anniversaire de l AGEFIPHCréé en 1987, à l’issue d’une large concertation avec les partenaires sociaux et les associations, le parlement adoptait une loi sur l’obligation d’emploi des personnes handicapées et créait l’Agefiph. L’association qui fête demain à Boulogne-Billancourt ces 30 ans d’existence. 30 ans plus tard, cette association en charge de collecter les contributions des entreprises privées de plus 20 salariés ne respectant pas le seuil de 6 %. Une mission qui faut-il le rappeler est d’apporter un soutien, une orientation une aide a la formation de l’inclusion dans l’emploi des salariés en situation de handicap.

Une personne âgée en perte d'autonomie dans le département des Yvelines en compagnie d'un aidants

Selon les premiers résultats de l’enquête CARE (Capacités, Aides et REssources des Seniors) « ménages », 4 % à 10 % des personnes âgées de 60 ans ou plus vivant à domicile sont dépendantes au sens du groupe iso-ressources (GIR), selon que l’on retienne une définition restreinte ou large. Un chiffre qui varie aussi de 3 % estimées dépendantes au sens de l’indicateur de Katz ou de Colvez. trois mesures renvoient à différentes facettes de la dépendance et seules 15 % des personnes dépendantes au sens de l’une de ces mesures le sont au titre des trois.

 

Bbird Une agence de communication globale qui vient d'obtenir sa reconnaissance comme entreprise adaptéeCréé en avril 2017, Emmanuelle BUREL et Jean-Philippe DRU, lui-même en situation de handicap dit « invisible », cette nouvelle agence de communication Bbird vient de franchir un nouveau pas en recevant sa reconnaissance d’entreprise adaptée. Une aventure professionnelle, mais surtout humaine, qui débute, pour les deux associés, avec l’objectif notamment de permettre l’accès à des métiers nouveaux liés au numérique et à la communication. Un objectif nécessaire alors aujourd’hui près de 98 % des médias français selon le syndicat handi-presse info n’emploie aucun travailleur handicapé.

Philippe CROIZON saut en parachute pour la prévention des maladies cardiaquesDésormais connu de nombreux français, le sportif polyhandicapé a ajouté ce 28 septembre un exploit supplémentaire à une liste déjà longue. Ce dernier Croizon a effectué ce matin depuis l’aéroport de Frétoy-le-Château dans l'Oise (Picardie) un saut en parachute à 4000 mètres d’altitude avec Lionel SEGARD, PDG de la biotech Quantum Genomics, et ceux pour sensibiliser à la recherche sur le développement des nouvelles thérapies soignant les maladies cardio-vasculaires et qui selon l’OMS reste une des premières cause de mortalité dans le monde.

 

Le collectif Droit Solidarité Handicap manifeste ce 29 septembre 2017 contre les conditions de transport de Tisseo a Colomiers en Haute-Garone Ce près d’une centaine de personnes qui sont attendue demain 7 esplanade Compans Cafarelli à Toulouse à 15h30 a l’appel de Droits Solidarité Handicap et son président Jean-Marc BOUDONIS. Un appel lancé face aux nombreuses problematiques de transport et resté sans réponse de Tisséo et la Mairie de Colomiers en haute-garonne depuis 2015. Une situation provoqué selon Jean-Marc BOUDONIS par la « reprise de la compétence transport jusqu’à là exercée par la ville de Colomiers par le inter-urbain Tisso présidé par Jean-Michel LATTES.

MHammed SAJIDI Président et fondateur de VAINCRE L'AUTISME explique ce qu'est l'autismeTélle est ce message dans cette tribune et que le président et Fondateur de l’association de Vaincre l’autisme, M'Hammed SAJIDI, souhaite rappeler au gouvernement alors que le 4e plan autisme est actuellement en préparation. Un message pour lequel il souhaite exprimé ses doutes et crainte face a une situation qui n’avance que trops lentement selon lui…M'Hammed SAJIDI, qui explique ce qu'est l'autisme mais aussi et surtout les différentes problématiques liées à la politique de santé publique concernant l'autisme en France. L'autisme touche 1 naissance sur 100, soit 650 000 personnes en France mais aussi 340 000 personnes au Maroc d'ou il est originaire....

.Edouard PHILIPPE lors de la réunion du premier Comité Interministériel du Handicap du mandat d’Emmanuel MACRON

Une semaine après la réunion du premier Comité intérmisteriel présidé par le premier ministre, Édouard PHILIPPE, l’Unafam exprime après l’Unapei ou l’Apf et nombre d’associations son inquiétude au vu des conclusions et proposition faite dans ce document qui avait selon le gouvernement de tracer les grandes lignes d’une politique. Au regard de celle-ci l’Unafam affirme ne pas trouver de réponse claire et « dont l'impact ne pourra être évalué, ne proposent que peu de mesures concrètes et ne reflètent pas de vision globale des besoins ».