Contenu principal

Message d'alerte

Un orthophoniste dans cabinet medicale avec un enfant souffrant de dylexiePar un communiqué de presse publié ce jour, l'Université de Lille 2 assure que « les étudiants inscrits pour l'année 2013-2014 en vue de la préparation des études d'orthophonie, le sont bien pour cinq années en vue de l'obtention finale d'un master ». La Fédération Nationale des Orthophonistes (FNO) se réjouit de ce changement de position.

En effet, depuis le 9 juillet dernier et la décision des instances de l'Université de Lille de ne pas proposer l'application de la réforme, la FNO, aux côtés des autres composantes de la profession et des étudiants, a œuvré sans relâche pour obtenir une rentrée universitaire conforme à la décision gouvernementale.

La FNO restera toutefois attentive à la situation de l'ensemble des centres de formation, et veillera à ce que tous les moyens nécessaires (pédagogiques logistiques et financiers) soient attribués aux Universités pour assurer une formation de qualité sur cinq années.

Rappelons l'importance de cette profession et de sa formation au vu notamment de ses praticiens paramédicaux, thérapeute des troubles de la communication liés à la voix. Dans les grandes lignes, les champs d'activité de l'orthophoniste sont les rééducations des troubles et pathologies : de la voix (ex : aphonie...), de la parole et du langage (ex : troubles d'articulation, bégaiements...), du langage écrit (ex : dyslexie, dysorthographie...). Une profession officiellement reconnue en 1964.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir