Contenu principal

Message d'alerte

Affiche Campagne Starting-Block 2015Le constat est sans appel. Avec des facultés en cours de mise en accessibilité, un manque d’information et une réduction du tiers-temps, l’université n’est pas un lieu de tout repos pour les personnes en situation de handicap. Preuve en est puisqu'ils représente toujours moins de 2 % au sein des facultés. L’Association Starting-Block a lancé sa 10e édition de la campagne Handivalides, le 28 janvier et qui terminera en mai prochain, afin de continuer de parler de handicap sur les campus et de rendre la société plus inclusive.

Les mises en situation suscitent des questions et des interrogations de laa part des étudiants. Une première étape importante pour cette association dans cette démarche d’une meilleure compréhension du handicap. Tout au long de cette campagne, trois thématiques tels que la mobilisation étudiante, le sport comme vecteur d’intégration et une meilleure accessibilité à la formation et à l’emploi seront alors abordées. Le chemin est encore long pour arriver à cette société inclusive pour tous.

80% des jeunes bacheliers handicapés ne poursuivent pas leurs études supérieures à la faculté. Un chiffre qui fait froid dans le dos. Même si le nombre d’étudiants en situation de handicap a doublé depuis 2000, des difficultés inadmissibles subsistent encore et toujours : universités pas accessibles, manque d’information et d’intégration, réduction du tiers-temps. Pour répondre à tous ses problèmes, l’association Starting-Block a lancé le 28 janvier dernier la 10e campagne « handivalides » sur les campus afin de parler du handicap et de rendre la société plus inclusive.

Au travers de mises en situation et de temps de réflexion, l’association veut susciter une meilleure compréhension des situations de handicap, et favoriser des comportements plus adaptés parmi la communauté étudiante.   Des ateliers tels que le : « Parcours en cane blanche, en fauteuil, ou la découverte de la langue des signes », permettent ainsi de dédramatiser le handicap. Des mises en situation qui provoquent une prise de conscience.

Les grands thèmes de l'édition 2015Y a-t-il une place pour tous sur nos campus

Elles suscitent automatiquement des questions et des interrogations. C’est pour l'association une première étape dans la démarche de compréhension de la situation de handicap. Tout au long de cette campagne, trois thématiques de réflexion seront alors abordés.

La première concerne la mobilisation de la communauté étudiante car la vie à l’université ne se résume pas seulement aux cours et aux examens.Elle doit inclure les échanges, les moments festifs, les engagements associatifs car tous les étudiants ont un rôle à jouer pour garantir des études supérieures réellement inclusives.

La deuxième parle du sport comme vecteur d’inclusion. Le handisport est une porte d’entrée simple pour la meilleure compréhension u handicap. Rappelons que Marie-Amélie LE FUR, triple médaillée aux Jeux Paralympique de Londres en 2012, et Julien AVOM MBUME, champion du monde junior d’haltérophilie, sont les parrains de cette 10e campagne Starting-Block.

Enfin la troisième s’attarde sur l’amélioration de l’accessibilité à la formation et à l’emploi. Un vaste défi pour cette association. On est encore bien loin du compte. L'association qui propose pour cela la Charte Handicap et Vie associative, que Starting-Block propose aux associations et incite les acteurs du milieu étudiant à investir cette question. Starting-Block espère ainsi changer les mentalités pour que l'université devienne plus accessibilité. 

Prohcain rendez-vous...

Des manifestations et les prochaines dates disponible sur l'agenda et réactualisé réguliérement. Prochain rendez-vous le 12 mars à Montpellier au Business School. En présence de Jean-Christophe Parisot, le temps de reflexion aura lieu de 10h à 12h et le sujet de cette table ronde portera sur le "Handicap et l'insertion professionnelle". Puis dans un deuxieme temps le Forum Handivalides aura lieu de 12h à 17h avec des ateliers de sensibilisation et de mises en situation tels que le parcours en fauteuil, un parcours à la canne, initiation à la Langue des Signes / atelier sur la surdité et un atelier sur la malvoyance partielle.

La Rédaction

 

 

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir