Contenu principal

Message d'alerte

Un jeune étudiant handicapé non voyant Un chiffre qui reflète et ne fait que confirmait la situation de ceux qui sont comme demandeur d'emploi et pour lequel les entreprises reprochent essentiellement leurs manques de qualification. Une situation qui permet à d'autres de trouver une prétendue excuse aussi à leur manque d'embauche. Certes le manque de qualification est une réalité mais comme le confirme la cour des comptes dans un arrêt rendu public le 22 juin (v.article) elle est loin d'être la seule. Désireuse de lutter contre toute discrimination, dont celle du handicap, la mission HAND'IGS du Groupe IGS lutte pour que ce soit le cas en entreprise ou au quotidien. Une occasion unique de se rappeler que la question du handicap est celle de la responsabilité sociale des entreprises et des organismes de formation.

Au-delà des récentes critiques sur le coût des universités ou des grandes écoles avec parfois des coûts passant du simple au double, une situation qui peut être aussi une des premières barrières naturelle. Le Groupe IGS* regroupant huit écoles d'enseignement supérieur, d'organismes de formation, de centres de formation d'apprentis et alternants. Fort de ce quelle considère comme des valeurs sociales, les entreprises et les jeunes en situation de handicap, en privilégiant la rencontre, la sensibilisation, et surtout l'alternance qui leur permet de monter en qualification et en compétences. Une approche du handicap qui répond aux enjeux du marché de l'emploi.

Un groupe qui a accueilli ainsi depuis quatre ans par l'alternance en contrat de professionnalisation ou en contrat d'apprentissage pour l'année 2011-2012 près de 80 personnes en situation de handicap dans le cadre de l'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) en Cycle Master 2 professionnel en passant par le BAC et le BTS dans les différentes filières de formation, sur tous les dispositifs : Apprentissage, Alternance, École, Formation Continue.

Un accueil rendu possible sur les responsable de l'IGS à la fois par la formation et la sensibilisation des équipes pédagogiques, mais également la mise en place des aménagements techniques : 15 fauteuils adaptés, 2 PC portables, 6 grands écrans, 5 logiciels d'agrandissement, 1 logiciel de synthèse vocale, 1 boucle magnétique mobile. Mais aussi par des actions organisationnelles (tiers temps, cours de soutien) et des aménagements humains. Des actions menées surtout pour sensibiliser les collaborateurs et les managers de demain, à la fois par le sport, par l'art, par le thème du management et de la relation commerciale, ou enfin de l'accessibilité numérique,

Ainsi a titre d'exemple sur l'accessibilité numérique celle-ci a été rendu possible avec la création d'une une émission interactive Web TV. Les alternants de Master 1 Ressources Humaines du CIEFA- Groupe IGS organisent leur émission interactive qui s'articule autour de questions telles que : « Qu'est-ce que l'accessibilité numérique ? Pour quels sites internet ? Quels outils existent ? Comment mieux exercer son métier lorsque l'on est en situation de handicap? Comment accéder aux métiers du numérique ? ». Réponses de spécialistes et professionnels. Avec également la création d'un village numérique et la démonstration d'outils par 6 entreprises innovantes face au handicap : conversations téléphoniques avec des personnes malentendantes, outils de synthèse vocale, rendre accessible un site web. Ou encore des ateliers d'initiation à la Langue des Signes Française organisés chaque année.

Appel au concours de l'IMIS, attribution de deux bourses

Les-locaux-de-l-IMS-a-LyonFait novateur, l'Institut de Management en Industries de la Santé (IMIS) propose pour la rentré prochaine deux bourses d'honneur* à 2 personnes en situation de handicap pour la rentrée prochaine à Lyon. Une initiative prise au vu des difficultés que ont constaté la mission Hand'IGS sur les problématiques que rencontrent les personnes en situation de handicap à poursuivre leurs études jusqu'à un cursus BAC+4, BAC+5. L'IMIS a donc décidé d'offrir 2 bourses d'honneur* dotées d'une valeur de 9 000 € pour l'une et de 4 000 € pour l'autre afin de d'accueillir dans sa formation, des personnes en situation de handicap et obtenir un titre certifié par l'État, niveau 1. Une réalité bien présente comme la confirmé encore la dernière manifestation organisé par....Un concours qui aura lieu le 3 septembre à Lyon sur le campus du Groupe IGS. Des candidats qui doivent remettre le dossier avant le 28 août 2012. Les cours débuteront le 24 septembre et se termineront le 31 mars incluant un voyage aux États Unis, suivi d'un stage en entreprise.

5ème édition du concours 2012-2013

Devenir son propre entrepreneur et laisser son empreinte éco-citoyenne, tel est le pari du CFA et de l'ESAM depuis 4 ans avec ce concours national qui récompense chaque année les futurs talents de l'entreprenariat éco-citoyen. Il accompagne les candidats dans l'élaboration de son projet autour de 3 enjeux déterminants pour l'entreprise : l'environnement, l'égalité des chances et le Handicap. Une quatrième édition qui avait vu le premier prix décerné à Alexander Hoffman pour son projet « Kar ». A seulement 21 ans, Alexander HOFFMANN, ce jeune prodige de l'informatique a remporté ce prix. Son projet : un logiciel intelligent baptisé « Kar », qui permet d'assister des personnes âgées ou handicapées dans l'utilisation de leur ordinateur. « Grâce à ce logiciel, une personne tétraplégique peut commander son ordinateur par sa voix ou les mouvements de sa tête », avait-il précisé à l'auditoire, impressionné. Il permet aussi de réduire la consommation d'énergie de l'ordinateur de moitié. Une double dimension sociale et environnementale qui avait séduit le jury de ce concours.

Pour ceux qui le souhaite les dossiers pour les prochains prix sont a déposé du 2 au 28 décembre 2012 avec une sélection des finalistes qui sera connu le 8 janvier prochain. Avant que chaque un deux ne soutienne leur projet le 15 février pour une remise des prix le 19 mars 2013.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir