Contenu principal

Message d'alerte

Lucille une jeune varoise aveugle prive de bacEncore aujourd'hui l'inclusion scolaire des personnes handicapées est mise à mal. À travers cette jeune étudiante privée de passer son baccalauréat professionnel car le sujet de l'une de ses épreuvens n'était pas adaptée à son handicap. Face à une telle situation, la Fédération des aveugles de France se dévait de réagir afin que cette bévue ne se reproduise pas dansle futur. 

C’est une histoire qui devrait toucher l’opiion publique. Le 17 juin dernier, Lucille, une jeune étudiante non-voyante de 20 ans, qui se rendait dans son établissement de Six-Fours-les-Plages, n’a pas pu passer son épreuve de français de son baccalauréat professionnel car le sujet n’était pas disponible en braille. À travers cette histoire,  c'est le débat sur la prise en compte de la déficience visuelle dans le cadre de l’inclusion scolaire qui est relancé.

Pour l’instant cet enjeu de taille n’a pas été posé en tant que tel, conduisant à d’inacceptables bévues traumatisantes comme l’attestent l’exemple de Lucille. « Face à un enjeu aussi complexe que celui-ci, nous sommes encore dans une situation regrettable de de bricolage », a rappelé le président de la Fédération des aveugles de France, Vincent MICHEL, dans un communiqué.

Près de 11 000 jeunes aveugles seraient scolarisés chaque année

Avant d’ajouter « qu’une réflexion de fond autour de la prise en compte de la déficience visuelle dans le cadre de l’inclusion sociale mériterait la plus grande attention des pouvoirs publics concernés pour permettre enfin aux jeunes aveugles et malvoyants d’avoir un égal accès au savoir, à la formation, avec les mêmes chances de réussite que tout un chacun ».

Rappelons qu’aujourd’hui, près de 11 000 jeunes aveugles seraient scolarisés chaque année. Pour répondre à leurs besoins spécifiques et développer un accompagnement personnalisé, la Fédération a mis au point des « référentiels qualité » permettant d’anticiper l’enjeu de leur inclusion scolaire. Une inclusion scolaire, qui pour l’heure, laisse encore à désirer… 

La Rédaction

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir