Contenu principal

Message d'alerte

Les députés et sénateur réuni en commission mixtes paritaires trouve un accord pour l'article 18 de loi Élan fixant le taux a 20 % © Compte Twitter Sénateur Richard LIOGERAprès plusieurs heures de discussions députés et sénateurs auront finalement trouvé un accord sur le projet de loi Élan et son article 18. Si le chiffre de logement neuf et lui désormais fixé a 20 % contre les 30 % voté par le Sénat. Ce texte a lui seule prouve bien le rétropédalage du gouvernement et du président Emmanuel MACRON face au respect de l’accessibilité et de sa prétendue « priorité du handicap » pour son quinquennat. Une décision qu'associations et collectif inter-associatif comme celui d'Odile MAURIN n’accepteront pas.

Un soldat syrienDans une déclaration le ministre des affaires étrangère Jean-Yves Le DRIAN, a reconnu que l'hypothèse de crimes de guerre n'était pas exclue à Idlib dans le cadre d’utilisation d’arme chimique. Des armes interdites par une convention internationale et pour lequel Handicap International exprime aussi son inquiétude a la veille de la Pyramide des chaussures fin septembre. Une démarche qui devra se faire devant les Nations Unis et qui devra notamment obtenir l’accord du conseil permanent du conseil de sécurité auquel appartient la Russie qui soutien la Syrie.

Le Président Emmanuel MACRON présentant la stratégie de prévention et à la lutte contre la pauvretéLe président de la République a présenté ce 13 septembre au Musée de l'Homme à Paris sa politique relative à la prévention et à la lutte contre la pauvreté d’un montant de 8.5Mds€ sur quatre ans comptant cinq objectifs. Équivalent ainsi à moins de 1000€ par personne pour les 8.8 millions de Français vivant sous le seuil de pauvreté. Emmanuel MACRON qui dans un discours de près 1 h 30 aura surtout tenté de gommer l’image d’un « président des riches », appelant « toutes les forces de la Nation à se mobiliser ».

Sophie CLUZEL en visite à Nantes Lycée des Bourdonnières dans le cadre de sa rentrée dite InclusiveAprès sa visite en Mayenne, avec Emmanuel MACRON et le Ministre de l’Éducation nationale pour la rentrée scolaire hier 3 septembre la secrétaire en charge a poursuivi ces visites avec celle du Lycée des Bourdonnières. Une visite a l’occasion Secrétaire d’État en charge du handicap, Sophie CLUZEL, c’est félicité du travail mis en œuvre par l’établissement et qui dispose d’un plateau technique médico-social, « Centre de scolarité adapté » avec pour objectif de répondre à l’ensemble des besoins des différents élèves. Établissement qui accueille à ce jour, une cinquantaine, de lycéen et ceux quels que soient leurs cinquante.

Céline POULET âgée de 47 ans et désormais en charge de la délégation interministériel du handicap depuis le 1er septembreActuellement occupé par Étienne PETITMENGIN, le gouvernement a annoncé la nomination a compter de 1er septembre, de Céline POULET âgée de 47 ans, qui occupait jusqu’à présent la fonction de déléguée nationale aux personnes en situation de handicap à la Croix-Rouge Française depuis 2015. Une nomination surprenante alors que bon nombre de personne en situation de handicap par exemple aurait put occuper cette fonction. Céline POULET au poste de secrétaire générale du comité interministériel du handicap (CIH), selon un arrêté publié le 24 août dernier au Journal officiel.

Remise du rapport du HCFEA avec de gauche a droite Agnès BUZYN, la Vice Présidente Sylviane GIAMPINO du HCFEA et Sophie CLUZELLe 29 août dernier, dans le cadre de la rentrée des petites sections, Agnès BUZYN ministre des Solidarités et de la santé, et Sophie CLUZEL et la secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se sont déplacées au multi-accueil « Le Sourire du Chat ». Une structure gérée par l’association APATE, accueille 30 % d’enfants en situation de handicap. Les ministres qui ont reçu à cette occasion un rapport recommandant la création de davantage dans les crèches et les écoles maternelles aux enfants handicapés de moins de 6 ans. Il serait ainsi de 30 000 à 40 000 selon ce rapport a nécessité une prise en charge plus précoce.

De gauche a droite la Députée des Bouche du Rhône Caty RACON BOUZON de LREM et Sénateur Stéphane PIEDNOIR LR et Il y a moins d’une semaine le 18 juillet dernier, les députés et les sénateurs ont réussi à trouver un accord concernant le projet de loi LREM d’interdiction des téléphones portables souhaité par le ministre de l'Éducation nationale. Un projet de loi répondant a promesse du candidat Emmanuel MACRON lors de l’élection présidentiel et visant à interdire les téléphones portables à l'école et au collège à la rentrée prochaine. Un accord qui relève de l’exception selon le Sénateur Stéphane PIEDNOIR (LR) mais pour lequel des exceptions seront prévues !