Contenu principal

Message d'alerte

Les Ministres et les quatre principaux syndicats lors de la signatures de l'accord Les ministre Michel SAPIN, Najat VALLAUD-BELKACEM, Sylvia PINEL et Michèle DELAUNAY, ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie, ont lancé aujourd'hui 27 mars 2014 le Plan pour les métiers de l'autonomie.

Une manifestation qui aura débuté par la signature avec les partenaires sociaux et leurs organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA) de l'accord sur l'Engagement pour le Développement de l'Emploi et des Compétences (EDEC).

L'EDEC « Autonomie » concrétise la première action du Plan pour les métiers de l'autonomie, inscrit dans le rapport annexé du projet de loi d'orientation et de programmation d'adaptation de la société au vieillissement, qui sera présenté le 9 avril en Conseil des ministres. Un plan porté par Michèle DELAUNAY et Marie-Arlette CARLOTTI qui aura selon elle a trois objectifs.

Le premier étant de favoriser et accompagner le développement des métiers de l'autonomie et leur mixité, pour répondre à des besoins croissants tant en termes de services rendus à l'usager et qu'au niveau des territoires. Le second étant d'engager la bataille de l'emploi, en contribuant le plus largement possible à l'effort de création d'emplois dans le secteur de l'accompagnement des personnes âgées et handicapées, secteur d'avenir tant les besoins vont croissants et le défi intergénérationnel qu'il porte est grand. Enfin de favoriser le dialogue social, pour améliorer les conditions de travail, lutter contre la précarité des professionnels de l'autonomie, et mieux accompagner les parcours professionnels.

Vers une professionnalisation des aides à domicile

Les quatre ministres Michel SAPIN, Najat VALLAUD-BELKACEM, Sylvia PINEL et Michèle DELAUNAY, ©DICOM / Jacky D. frenoyL'accord signé par l'ensemble des grandes organisations professionnelles de l'Autonomie, dont le gouvernement investir un budget de 1,8 millions par l'État se compose de deux volets. Celui du soutien à la fonction RH et au management des structures (démarche de GPEC, recrutement, mobilité,...), à l'attractivité et la mixité des métiers de l'autonomie. Mais aussi le soutien à la professionnalisation, à la qualification et à la prévention des risques professionnels, grâce notamment à un renforcement de l'accompagnement de la VAE (validation des acquis de l'expérience).

Un accord dont le gouvernement entend ainsi professionnaliser les aides à domicile, améliorer leurs conditions de travail, lutter contre leur précarisation, construire des parcours professionnels plus sécurisés et ainsi rendre plus attractifs les métiers de l'autonomie.

Enfin, le Gouvernement qui a fixé comme objectif général qu'un tiers de salariés, contre 12 % aujourd'hui, travaillent dans un métier mixte en 2025 engagera rapidement des travaux afin d'élaborer avec tous les acteurs concernés un Plan pour la mixité des métiers du grand âge qui sera présenté à l'automne prochain.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir