Contenu principal

Message d'alerte

Stop a l exil et a l_exclusion des personnes handicapeesAlors que le Sénat étudie actuellement le projet de loi de financement de sécurité sociale 2016 (PLFSS), et que Ségolène NEUVILLE avait promis il y a quelques jours, de nouvelles mesures pour empêcher l'exil en Belgique », Marisol TOURAINE, ministre de la Santé de préciser qu'il ne s'agit que de mettre fin à l'exil contraint (v.article). Le parlement ne semble pas avoir voté de mesure concrète pour fin à cette situation dramatique. Un drame qui touche aujourd'hui selon les chiffres de l'association 47.000 personnes handicapées en attente d'une réponse et 6500 Français handicapés déjà sur le territoire Belge.

Une situation que les responsables de l'Unapei dénoncent dans un communiqué comme « une déception est à la hauteur du drame » dont le coût comme la confirmé plusieurs rapport et étude de la DREES, un coût pour la Nation de 250 M€ permettant le financement de 4000 emplois en Belgique. Des emplois en ce tant de crise qui serait le bienvenu et qui aurait permis de faire baisser le taux de chômage en France, qui contrairement aux promesses du président lui aussi ne cesse monter...

Une enveloppe de 15 M€

15 M€ annoncés par le Gouvernement qui n'auront pas suffi à convaincre le Parlement... en dépit du soutien de nombreux parlementaires à l'appel des de l'Unapei, regrette l'Unapei. Cette dernière de s'interroger sur le prétendu exil contraint dont parle la ministre de la Santé, « C'est en fait en raison de l'insuffisance de réponses tant quantitatives que qualitatives à proximité de là où elles vivent qu'elles font ce choix » souligne sa présidente. Seul point positif celui de l'annonce par les sénateurs de la création d'une mission d'information.

Un point, sur lequel l'association se montre prudente et attend de cette mission qu'elle puisse aboutir rapidement à l'arrêt de cette politique qui « bannit de nombreux concitoyens ». Elle demande notamment que propositions concrètes soient formulées pour être traduites rapidement dans la loi.

Un appel a la mobilisation

L'Unape invite l'ensemble des personnes handicapées et des familles concernées à se saisir en masse des 15 M€ annoncé par le Gouvernement. Ségolène NEUVILLE qui a d'ailleurs encore récemment indiqué que « s'il en fallait plus il y en aurait plus » ! La présidente Christel PRADO qui invite également à signer la pétition lancée il y a un mois et qui a d'ores et déjà recueilli 8255 signatures.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir