Contenu principal

Message d'alerte

une rame du tram de la ville de Saint-Etienne qui le 17 septembre 2011 a feter ses 130 d'existence Dans le cadre de son plan pluriannuel de mise aux normes d'accessibilité des équipements communautaires recevant du public, Saint-Étienne Métropole a donné priorité en 2012 au Musée d'Art moderne. Il convenait en effet de pouvoir donner accès à tous à un équipement communautaire phare de l'agglomération et ceci en conjuguant les efforts d'aménagements intérieurs avec des efforts d'investissement permettant l'accès depuis le tramway au Musée pour les personnes à mobilité réduite.

Les travaux débutés le 5 novembre 2012 et s'achevant autour du 15 décembre ont consisté en la création d'une rampe reliant les quais du tramway le long de l'avenue Pierre Mendès-France au parvis du Musée d'Art moderne, s'intégrant parfaitement au cachet architectural et emblématique du bâtiment. Ce cheminement a son point d'origine et son point d'arrivée commun au cheminement piéton classique.

Sur un dénivelé de 4.75 mètres, une pente de 5% avec un palier tous les 10 mètres contre le talus existant a trouvé sa place. Le point d'accès de la rampe a nécessité de prolonger le quai du tram de 10 mètres et de rallonger l'itinéraire le long de l'avenue Pierre Mendès-France de 17 mètres. Les talus longeants le cheminement, d'une superficie totale de 280 m², seront plantés, après le dressage d'une toile, par près de 280 plantations differentes et 3 arbres d'ornement. Des travaux d'éclairage et d'équipements de la rampe par une main-courante interviendront au 1er trimestre 2013.

Pour assurer la continuité de la chaîne de déplacement, et afin de réaliser un cheminement confortable non seulement aux personnes à mobilité réduite, mais aussi à l'ensemble des visiteurs, un dallage de largeur identique au cheminement extérieur (2 mètres) et avec la même pierre que le pavé (même couleur) sera créé avec l'installation de l'éclairage et de la main-courante. Ces dalles sciées dans la masse, à contrario des pavés taillés assureront une parfaite planimétrie de surface.

Afin de respecter l'identité architecturale des lieux, le cheminement créé sur le parvis a été dessiné de façon très géométrique avec des changements de direction à angles droits. Il longe dans sa totalité la façade principale du musée. A chacune de ces extrémités, un cheminement relie désormais à l'Ouest les places de stationnement PMR, à l'Est, le cheminement en direction des quais de tramway.

Le coût global des travaux est d'environ 230 000 € TTC, pour une politique publique primordiale de l'agglomération, capable d'apporter une indifférenciation essentielle dans l'accès au patrimoine culturel de l'agglomération. Des travaux qui améliore la situation existante mais pour lequel certains problème d'accès au ERP ou encore a la voirie ne sont toujours pas résolue.

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir