Contenu principal

Message d'alerte

Tramway acces handicap montpelierDepuis 30 ans, la mobilité des Français a considérablement augmenté mais beaucoup reste encore a améliorer pour les personnes en situation de handicap. Contrainte ou choisie, elle est le reflet des évolutions de la société qui ont amené de nouveaux comportements de la population en matière de déplacement. Loin d’être à la proue en matière d’accessibilité, le département Nord-Pas-de-Calais a cependant très nettement amélioré la situation dans le cadre des transports en commun.

Une politique dont les élus de la majorité socialiste du Nord-Pas-de-Calais ont voulu qu’il soit une « question centrale, un réel enjeu d’aménagement et de développement durable ». La semaine de la semaine de la mobilité qui aura lieu 16 au 22 septembre 2014, sera l’occasion de réaffirmer cette volonté. 

Depuis 2012, un Schéma directeur est en place : plus de 70 actions sur la mobilité ont vu le jour. Elles permettent de mettre en cohérence ce qui existe déjà et d’améliorer ce qui doit l’être, et touchent tous les publics, y compris les personnes en situation de handicap, même si ont peut regretter que le handicap moteur soit la seul référence d’accessibilité, les autres handicaps tel mental et encore laissé majoritairement de coté.

Des actions qui auront lieu également dans de nombreux département francais comme a Toulouse avec, Jean-Michel LATTES, premier adjoint de la ville et en charge des transport qui a officiellement lancé cette semaine. La ville qui a prit beaucoup de retard dans le domaine de l'accessibilité, car si rames de metro et tramay ou encore une partie du parcs de bus son désormais, la précédente municipalité de Pierre COHEN avait chuté dans le dernier baromettre de l'APF. Une mobilité qui la encore ne se réduit pas seulement au transport au communs.

Un bilan généralement qui reste tout de même en demi-teinte et pour lequel le triomphalisme semble exagerer pour associations. Ces dernière estiment que si il ne s’agit pas de nié l’éventuelle amélioration dans les transports, celui-ci ne représente qu’une partie de la mobilité, ainsi de nombreux lieux administratif, public ou encore simplement des trottoirs posent de nombreuses difficultés quotidiennes aux personnes handicapées et l’idée de conception de l’accessibilité universelle prônée par l’Europe elle-même.

Stéphane LAGOUTIÉRE

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir