Contenu principal

Message d'alerte

Laureat Handi EntrepriseHier le président Martin MALVY a ouvert la cérémonie de la remise des Prix « Handi entreprise citoyenne », avant la remise des prix dans les trois catégories aux sept lauréats, dont le Prix coup de cœur du jury a été attribué a la société Chronodrive (31) pour l’embauche de trois salariés non qualifiés. L'occasion, aussi de récompensé les dix-huit lauréats de l’appel à projets « Midi-Pyrénées pour tous ». Une soirée agréable et surtout la présence de l'innovation.
Une soirée auquel  de Janine LOÏDI, vice-présidente en charge de l’apprentissage et de la formation professionnelle, Claude GAITS, vice-président en charge de l’innovation et du développement économique, François SIMON, vice-président en charge des solidarités, et Martine GILMER, présidente de la Commission Solidarité, discrimination, handicap et santé auront également assisté.
 
Un prix dont lequel le Président de la région, Martin MALVY, a rappelé qu’il avait pour objectif de récompenser les entreprises ou associations avec l’appel a projet de Midi-Pyrénées ayant mis en place une démarche volontariste et efficace en matière d'égalité des chances pour les personnes en situation de handicap, afin de mettre en évidence et diffuser leurs bonnes pratiques, démontrer que les politiques d'emploi en faveur des travailleurs handicapés sont bien un atout pour l'entreprise et un facteur d'image et de communication. 
 
Une cérémonie qui aura prit fin avec la présentation à l’issue de la cérémonie, des dix-huitlauréats de l’appel à projets « Midi-Pyrénées pour tous » provenant notamment des secteurs associatifs. Cet appel a été créé par la Région afin de promouvoir des projets et de soutenir des actions innovantes favorisant l’inclusion des personnes en situation de handicap sur le territoire régional. Petit regret pour ces associations qui n’ont eu le droit qu’a une simple photo de familles et n’auront pu présenter un résumé de leur travail.
 
Trois catégories et six lauréats
La première catégorie et certainement l'un des plus justifiés hier soir puisque non soumis a l’obligation d’embauche de 6 % contrairement aux deux suivantes, et celle des « Entreprises de moins de 20 salariés ». Un prix que remporté par les Rûchers de Cocagne, Giroussens (Tarn), les Ateliers du Bois, Puygouzon (Tarn). Ainsi que la société Embalmag, Saint-Sauveur (Haute-Garonne), dont l’activité consistante à la distribution de produits d’emballage et machines destinées aux métiers de bouche. Les trois lauréats reçoivent un prix de 5 000 €.
 
Dans la catégorie « Entreprises de  20 à 250 salariés » à elle a été attribué à établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes la SAS Tiers Temps, situé à Toulouse et à entreprise de bâtiment, spécialisé dans la rénovation de façades, la société Sol Façade pour la création d’un poste.
 
Le prix Handi-entreprise dans la catégorie de  plus de 250 salariés, qui aura renoncé a son chèque partant avec comme récompense une brique toulousaine, aura remporté par la société de service au sein des unités de production des acteurs aéronautiques européens, Athos Aéronautique, situées à Saint-Martin du Touch.
 
Prix coup de cœur du jury
Un prix que le jury(1) et son président François SIMON, ont attribué a la société Chronodrive (31). De création récente, cette société à fait le pari de l’embauche de personnes en situation de handicap lourd. A ce jour, elle a embauché 3 salariés non qualifiés en situation de handicap. L’entreprise a construit une démarche globale d’intégration et d’aménagement des postes de travail à un prix de 2 000 € qui devrait permettre selon son responsable d’améliorer la sécurité au sein de l’établissement.
 
« Midi-Pyrénées pour tous » 
Une cérémonie qui aura pris fin avec la présentation à l'issue de la cérémonie, des dix-huit lauréats de l'appel à projets « Midi-Pyrénées pour tous » provenant notamment des secteurs associatifs. Cet appel a été créé par la Région afin de promouvoir des projets et de soutenir des actions innovantes favorisant l'inclusion des personnes en situation de handicap sur le territoire régional. Petit regret pour ces associations qui n'ont eu le droit qu'a une simple photo de familles et n'auront pu présenter un résumé de leur travail. Parmi les nombreuses associations notamment celle radio Temps Rodez (12), ou l'association Pourquoi Pas Moi en Ariège.

À noté aussi celle de l'association Microsillons crée en 2008 et dont l'objectif et de permettre notamment a des adultes souffrant de difficultés psychiques et relationnelles de participer au développement, a la circulation de la parole et la valorisation des pratiques d'expression au travers de la création, de la production et de la diffusion radiophonique en collaboration avec des radios locales et de vidéo.

Une pratique de la radio que l'association et syndicat de presse Handi-Presse Info, soutien et qui sera d'ailleurs au Salon international de la radio le 8 février prochain a 10 h 30 a Paris à l'occasion d'une table ronde sur la question de l'accès aux métiers de journalistes, animateurs ou technicien dans la presse.

Une région qui ouvre le chemin vers la reconnaissance…
Si beaucoup reste encore a faire, il serait néanmoins faux de ne pas reconnaitre la volonté de la Région en matière d’emploi, mais aussi plus généralement dans le dossier du handicap qui avait été l’une des premières a lancé en 2008 un « Conseil consultatif régional des personnes en situation de handicap » qui réunit ses partenaires associatifs, institutionnels et privés du monde économique et du handicap. Une commission qui adoptera en novembre 2011 un « Agenda 22 », feuille de route visant à promouvoir l'égalité des chances des personnes en situation de handicap, à partir de 22 règles. La Région Midi-Pyrénées qui figure parmi les rares employeurs publics exemplaires avec taux d’embauche de 6,60%.
Stéphane LAGOUTIÉRE
 
(1) Composition du Jury : Présidé par Francois SIMON, vice-président en charge des solidarités, ainsi que deux représentants des associations : une représentative des usagers, l’autre des établissements. Un représentant des syndicats salariés, un représentant des syndicats patronaux, un représentant des chambres consulaires, la DIRECCTE Midi Pyrénées, l’AGEFIPH Midi Pyrénées, un représentant des SAMETH enfin un représentant des Cap Emploi.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir