Contenu principal

Message d'alerte

thumb Carte France 13 RegionsVoté définitivement à l’Assemblée nationale la réforme territoriale le 17 décembre 2014, créant une carte composée de 13 régions au 1er janvier 2016 ainsi que le calendrier électoral a été validé par les neuf sages du Conseil constitutionnel dans une décision du 16 janvier 2015. Le journal officiel à donc publié le 17 janvier dernier cette nouvelle reforme territoriale qui va profondément changer l’avenir des Français, mais aussi des élus… Un moment qui nous oblige à revoir nos cartes et atlas, tout comme les cours de géo et d'éducation civique de nos enfants. En sachant toutefois que la nouvelle carte n'entrera en réalité en vigueur qu'au 1er janvier 2016.

Les Français qui ne connaîtront le nom définitif des treize régions métropolitaines qu’à partir d’octobre 2016, pour le moment, leur nom provisoire « sont constitués de la juxtaposition, dans l'ordre alphabétique, des noms des régions regroupées », sauf pour la Normandie. Octobre 2016 qui déterminés les chefs-lieux de région, exception faite la aussi pour Strasbourg, dont le nom est inscrit dans la loi.

Entre-temps, des chefs-lieux provisoires auront été désignés. Sachant que dans la grande majorité des cas ceux-ci ne devraient que peut changer comme pour la région Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées ou le siège devrait être conservé par la ville rose.

Le président de la République qui « se félicite de la validation » de ce projet de loi, a-t-on pu lire dès jeudi soir dans un communiqué de l'Élysée. « Ce texte est une nouvelle étape dans la modernisation de notre pays », avec treize régions qui « seront autant d'atouts pour son développement ».

Les élections régionales oui, mais quant ?

Une loi qui a également fixé les dates de l’élection régionale prévue pour décembre 2015, après les cantonales qui sont elles programmées pour le mois de mars 2015. Les Français éliront les assemblées des conseils régionaux « sur la base des nouvelles circonscriptions », a de son côté souligné le ministre de l'Intérieur dans un communiqué.

« Les territoires ruraux seront pris en compte dans les nouvelles assemblées régionales », chaque département bénéficiant d'une « représentation minimale garantie », rappelle-t-il. Une conviction qui néanmoins est loin de faire l’unanimité pour chez les élus locaux et ce tous bords confondus.

Le chef de file des députés PS Bruno Le ROUX, « Les régions, qui ont fortement soutenu la réforme, ont d'ores et déjà entamé le processus de fusion qui sera consacrée par les élections régionales à la fin de l'année. Ce sera alors aux citoyens de s'approprier et de faire vivre le nouveau visage de leur région ».

La Rédaction

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir