Contenu principal

Message d'alerte

Le conseil de parisMao PENINOU et Bernard JOMIER, adjoints à la Maire de Paris, ont annoncé, dans le cadre du « Mois extraordinaire » que les temps forts du prochain Conseil de Paris débats qui aura lieu du 26 au 28 prochain, seront désormais accessibles aux personnes sourdes ou malentendantes, grâce à des sous-titres et à des interprètes en langue des signes française, sur le site paris.fr.

Cette avancée annoncée aura pour objectif d'évoluer, selon les deux élus de la ville de Paris, soulignent que si seuls les temps forts sont accessibles, « notre objectif est bien sûr de continuer à travailler afin que tous les Parisiens puissent suivre les débats du Conseil de Paris». Une initiative que seules malheureusement bien trop rares et dont Paris peut vanter d'être un exemple a suivre pour une démocratie accessible a tous.

Des parisiens déficients auditifs, qui pourront donc assisté pour cette première le 26 mai, de 9 h à 10 h qui portera sur la communication sur la « Ville intelligente », le 27 mai de 9 h à 12 h 30, sur l'action internationale de la Ville ainsi que le débat sur l'aménagement des berges de la rive droite et sur les questions d'actualités de 14 h a 15 h 30. Le 28 mai de 9 h à 10 h concernera lui sur l'étude consacrée à l'extension Roland Garros.

Un mois entièrement consacré au handicap

Lancé le 14 mai dernier, par Bernard JOMIER, adjoints à la Maire de Paris en charge du Handicap, Le Mois Extra Ordinaire du handicap (v.article) propose pendant 30 jours de mettre en lumière le travail quotidien accompli dans les vingt arrondissements de Paris, par les mairies, les associations, les établissements médico-sociaux, les établissements scolaires et de nombreux acteurs locaux. Il participe à changer le regard sur le handicap et promeut l'accessibilité universelle.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir